Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Salma Azzaoui, une sportive marocaine au défi de la rudesse du soccer américain


Salma Azzaoui, une sportive marocaine au défi de la rudesse du soccer américain
Faisant partie des femmes qui ont fait le pari de pratiquer un sport jusque-là apanage de la gent masculine, Salma Azzaoui baigne depuis quelques années dans le monde du football américain, une discipline dont la rudesse n'effraie plus les dames marocaines. Cette lauréate de l'Université Al Akhawayn a d'abord jeté son dévolu sur le rugby qu'elle a pratiqué avec l'équipe universitaire durant deux ans avant de bifurquer vers le football américain, un sport qui se pratique au Maroc depuis 2012 en amateur avant l'apparition de plusieurs clubs et associations dans plusieurs villes du Royaume. "Ce changement de cap est intervenu par hasard", une fois de retour à la capitale pour poursuivre ses études supérieures, a confié la sportive de 24 ans qui explique que, lors d'une finale du championnat du Maroc de rugby face à une équipe de la capitale, elle a fait connaissance avec plusieurs jeunes filles qui, quelques années plus tard, lui ont proposé de rejoindre un groupe de filles pratiquant le foot US.

A partir de là, la jeune fille s'est amourachée de ce sport qu'elle considère "étrange à la culture de notre communauté sportive". Sa passion a duré quatre années lui permettant d'évoluer dans de nombreux clubs amateurs mixtes(hommes et femmes), avant que l'idée de créer une équipe 100% féminine (footballeuses, gestionnaires et techniciennes) ne germe dansson esprit. "J'ai décidé de ne plus cantonner mes capacitéssur la pelouse", raconte Salma dontle rêve est devenu réalité aprèsl'obtention d'un certificat de l'un des instituts américains spécialisés dans la formation des jeunes, mais aussi à travers la création d'une association et la formation d'un bureau directeur et d'un comité technique constitués exclusivement de femmes. Aprèsla création de son association "Dragons du football américain", Salma a expliqué que le plus dur était de convaincre les dames de pratiquer le "flag football" qui est connu pour être un dérivé du football américain, réputé comme plus facile d'accès aux femmes, le contact physique y étant moins important.

Selon la jeune sportive, ce sport dérivé du football américain est plus accessible aux dames, les plaquages étant remplacés par l'arrachage de bandes de tissus- dit flag - accrochées à la ceinture des joueurs qui permet d'arrêter ou intercepter l'adversaire et de l'empêcher de scorer. La jeune footballeuse a, par ailleurs, mis en évidence la difficulté de concilier études, pratique du foot et gestion de l'Association, notant que les entraînements nécessitent deux séances - une matinale et une l'après-midi - au moins deux fois par semaine.

En ce qui concerne le lieu des entraînements, la présidente de l'association a indiqué que la disponibilité d'un stade (généralement un des terrains de proximité de Rabat) à l'heure spécifiée pour les entraînements pose souvent problème, bien que le stade de football américain soit complètement différent en termes de dimensions et de normes techniques. Dans l'encadrement technique, en particulier pour les joueurs qui ont acquis de l'expérience, Salma s'appuie sur des entraîneuses qui ont une formation de haut niveau dans ce domaine notamment Fatime-Zahra Ouane et Samah Maanaoui. S'agissant de l’apprentissage des notions de base pour les débutantes, c'est Salma qui s'occupe de cette catégorie notamment en ce qui concerne l'aspect technique, la formation physique et même l'accompagnement mental.

L'objectif de créer une association 100% féminine pour le football américain, explique Salma, est de permettre aux dames de découvrir ce nouveau type de sport au Maroc, et de leur donner l'opportunité de faire leurs preuves et de se forger une personnalité à travers les principes et les valeurs sur lesquels se fonde cette discipline sportive. Et pour donner plus de rayonnement à ce sport en particulier sa version féminine, la présidente de l'association a exprimé le vœu de voir les instances de tutelle du sport national s'ouvrir à cette discipline, lui accorder plus d'attention et lui donner l'opportunité de s'imposer parmi les autres disciplines sportives nouvellement créées au Maroc. Dans l'attente d'une réelle attention des instances de tutelle, Salma a décidé de nouer des contacts avec des associations étrangères spécialisées dans le foot US particulièrement aux Etats-Unis, dans le but d'établir des partenariats et de tirer profit de leurs expériences notamment dans la formation et l'acquisition de matériel et équipement nécessaires pour la pratique de cette discipline.

Par Taoufik Saoulaji (MAP)

Libé
Dimanche 7 Mars 2021

Lu 279 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS