Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

SFP et PPS, en avant toutes pour des initiatives laborieuses communes

Réhabiliter la pratique politique et renforcer l’encadrement des citoyens en la matière


R.M
Lundi 29 Janvier 2024

SFP et PPS, en avant toutes pour des initiatives laborieuses communes
L’Union socialiste des forces populaires (USFP) et le Parti du progrès et du socialisme (PPS) joignent l’action  à la parole et enchaînent les rencontres et réunions de concertation pour concrétiser, sur la scène partisane leur conviction profonde et leur volonté de coordonner tous azimuts leur action politique et sociale afin de raviver le militantisme avant-gardiste qui a toujours distingué sur la scène politique nationale les formations partisanes historiques au milieu des forces vives du pays se déployant pour la justice, l’équité, la liberté, la démocratie, la dignité et le bien-être de la population marocaine.
Les deux parties ont mis en avant que toutes les initiatives préconisées et qui seront annoncées ultérieurement visent, en tout état de cause, à regagner la confiance à la pratique politique et au déploiement des partis nationaux.
Ainsi, les directions des deux partis ont tenu le jeudi 25 janvier 2024 au siège central de l’USFP à Rabat une rencontre dédiée essentiellement à l’activation effective des conclusions et décisions de la commission conjointe constituée à cet effet et à l’échange au sujet de toutes les initiatives communes à entreprendre à divers niveaux nationaux, régionaux et locaux.

Lors de cette rencontre qui s’est tenue sous la présidence de Driss Lachguar, Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires et Nabil Benabdallah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, les deux partis ont convenu, via ladite commission conjointe, de se pencher sur la préparation de documents et de propositions opérationnelles ayant trait aux différentes questions politiques, sociales et économiques au centre des préoccupations des citoyens marocains et de se concerter à propos des échanges et des  initiatives projetées sous la direction des deux parties qui ont indiqué, à cette occasion, que ces coordination et concertation, sur lesquelles veillera d’ores et déjà la commission conjointe, interviennent pour concrétiser la volonté commune des deux partis concernant la réhabilitation de l’action politique et le  comblement du vide qui caractérise le champ politique et institutionnel pénalisant, de ce fait, la marche vers le progrès et l’épanouissement de la société marocaine. Cela est d’autant plus important, soulignent les deux parties, que la scène politique est marquée par les réalisations titubantes et ternes du gouvernement et de ses composantes exécutives.

Là-dessus, les deux parties ont mis en avant que toutes les initiatives préconisées et qui seront annoncées ultérieurement visent, en tout état de cause, à regagner la confiance à la pratique politique et au déploiement des partis nationaux, en tête desquels figurent en première place l’USFP et le PPS.

La rencontre a, par  ailleurs, été l’occasion, encore une fois, de débattre de la conjoncture économique et sociale et de nombre de développements marquant le contexte national, de même qu’il a été convenu, à cet égard, d’approfondir les discussions et échanges en perspective de rencontres communes politiques et savantes quant à la concrétisation des objectifs réfléchis tracés.

A cet effet, il a été procédé à la désignation d’un groupe d’action issu des deux partis, auquel a été assignée la responsabilité d’approfondir le débat-autour des questions économiques et sociales et d’élaborer un document s’y rapportant, traduisant authentiquement les conceptions et suggestions des deux partis.

Dans la même veine, il a été également procédé à la désignation d’une autre commission qui sera chargée de se pencher sur la réforme politique et institutionnelle escomptée et à laquelle incombe, en outre, la concertation et l’échange au sujet des initiatives et propositions communes se rapportant à l’ensemble des questions au centre des préoccupations des deux formations politiques.
Il a été procédé à la désignation d’un groupe d’action issu des deux partis, auquel a été assigné la responsabilité d’approfondir le débat-autour des questions économiques et sociales et d’élaborer un document s’y rapportant.
D’autre part, dans le cadre de la continuité et du prolongement de la dynamique commune actée tout au long de cette rencontre du jeudi, il était prévu d’organiser le lendemain, vendredi, une réunion des secteurs de la jeunesse et des femmes des deux partis pour accompagner cet élan prodigieux et poursuivre l’action de coordination, de concertation et de déploiement commun en perspective de l’annonce de nouvelles initiatives conjointes des autres organisations parallèles des deux partis.

R.M


Lu 325 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p