Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M Felipe VI : Le Maroc trouvera toujours en l’Espagne un partenaire fidèle et engagé

Fin de la visite officielle du Souverain espagnol




Sa Majesté le Roi Don Felipe VI et la Reine Dona Letizia ont quitté jeudi soir le Maroc au terme d'une visite officielle, à l'invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
A leur départ de l'aéroport de Rabat-Salé, ils ont été salués par le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.
Après avoir passé en revue un détachement d'honneur de la première base aérienne des Forces Royales Air, les Souverains d'Espagne ont été salués par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham.
Ils ont été également salués par le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat, Mohamed Mhidia, le président du Conseil de la région, Abdessamad Sekkal, le gouverneur de la préfecture de Salé, le président du conseil communal de Salé, l'ambassadeur du Royaume à Madrid et l'ambassadeur d'Espagne à Rabat ainsi que par d’autres personnalités civiles et militaires.
Cette visite de deux jours, durant laquelle S.M le Roi Mohammed VI et S.M le Roi Felipe VI ont eu des entretiens au Palais Royal à Rabat, a été notamment marquée par la signature de 11 accords de coopération bilatérale dans plusieurs domaines ainsi que par la tenue de la rencontre économique Maroc-Espagne.
A rappeler que lors d’une rencontre avec des membres de la communauté espagnole installée au Maroc, le Souverain espagnol a souligné que la visite officielle qu’il a effectuée au Maroc, à l’invitation de S.M le Roi Mohammed VI, a été l’occasion de constater de près les efforts déployés par les deux pays dans l’objectif de consolider leur partenariat stratégique qui revêt «une grande importance tant pour l’Europe que pour le Maghreb».
 Dans ce sens, S.M Felipe VI a mis l’accent sur l’importance de la coopération culturelle entre les deux pays voisins, se félicitant du choix de l’Espagne comme invité d’honneur de la 25ème édition du Salon international du livre et de l’édition de Casablanca (SIEL), l’organisation du programme culturel «Visages» dans plusieurs villes marocaines, ou encore l’exposition de la collection de la Banque d’Espagne au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain.
Sur le plan économique, il a rappelé que son pays est désormais le premier partenaire commercial du Maroc, ajoutant que la tenue, plus tôt dans la journée, du Forum économique Maroc-Espagne témoigne de l'excellence des relations économiques entre les deux pays.
Le Souverain espagnol a également salué la coopération «précieuse» et «efficace» entre Rabat et Madrid dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, du crime et de l’immigration illégale, insistant sur l’importance de renforcer la coopération dans ces domaines, avec l’appui de l’Union européenne.
Pour S.M le Roi Felipe VI, la solidité des relations bilatérales, affirmée à travers la signature de plusieurs accords lors de cette visite, est une preuve de la complémentarité entre les deux pays et de la nécessité accrue de raffermir la coopération dans différents domaines.
Par ailleurs, le Souverain espagnol a invité les membres de la communauté espagnole établie au Maroc à contribuer davantage au rapprochement entre les deux pays voisin et les deux peuples, qui partagent une histoire commune, notamment dans le domaine de l’éducation et de l’apprentissage de la langue espagnole, eu égard au grand nombre d’établissements scolaires espagnols et des instituts Cervantès qu’abrite le Royaume.  
Par ailleurs, et dans le discours à la clôture du Forum économique Maroc-Espagne, organisé par la CGEM et l'organisation patronale espagnole (CEOE), le Souverain espagnol a affirmé que l’Espagne et le Maroc sont dans la mesure d’édifier une «alliance pionnière et à l’avant-garde» du partenariat euro-méditerranéen à même de contribuer au rapprochement des deux rives de la Méditerranée.
Dans un monde de plus en plus complexe, l’Espagne et le Maroc peuvent, grâce à la dynamique enclenchée entre les deux pays, édifier une «alliance pionnière et à l’avant-garde» du partenariat euro-méditerranéenne contribuant ainsi au rapprochement entre les deux rives de la Méditerranée mais également entre l’Europe et le continent africain, a souligné le Souverain espagnol.
«En Espagne, nous sommes convaincus que le Maroc poursuivra le renforcement de sa position de partenaire prioritaire pour notre pays, que se soit comme une destination finale ou en tant que plateforme vers l’Afrique», a relevé S.M le Roi Felipe VI, précisant que le moment est venu pour explorer de nouveaux domaines de coopération, aller de l’avant dans le partenariat économique et commercial et l’étendre vers l’Afrique.
Pour réaliser cet objectif, le Souverain espagnol a appelé à «s’appuyer sur la politique déployée lors des dernières années par le Maroc qui a réussi, sous le leadership actif de S.M le Roi Mohammed VI, à positionner, de manière prééminente, ses entreprises dans le continent africain et devenir le principal investisseur panafricain».
Les réformes entreprises par le Maroc donneront une nouvelle impulsion pour atteindre des niveaux plus élevés de développement et de cohésion sociale, éliminer les obstacles entravant la croissance et améliorer le climat d’affaires et ce, pour attirer davantage d’investissements dans le cadre de l'accompagnement des «programmes ambitieux lancés dans des domaines stratégiques comme les énergies renouvelables, l’eau et les infrastructures», a fait observer le Souverain espagnol.
A cet égard, S.M le Roi Felipe VI s’est félicité des «progrès réalisés par le Maroc en matière de modernisation de son économie, ses infrastructures et ses institutions», rappelant que le Royaume a gagné 60 places en 7 ans dans le classement Doing Business de la Banque mondiale.
Sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI, le Maroc a été conforté dans sa position de «véritable pôle de stabilité politique, de croissance socio-économique et de modernisation dans la région» grâce à ses «importantes avancées politiques et ses réformes démocratiques», a souligné le Souverain espagnol.
Après avoir noté que ce Forum économique, qui réunit des investisseurs et des hommes d’affaires des deux pays, ne fera qu’impulser une nouvelle dynamique aux liens et aux échanges commerciaux hispano-marocains au bénéfice des deux pays, S.M le Roi Felipe VI d’Espagne a affirmé que «le partenariat stratégique bilatéral, basé sur la confiance, le respect mutuel, la solidarité et la complémentarité, couvre divers secteurs».
«Je voudrais souligner que le Maroc trouvera toujours en Espagne un partenaire fidèle et engagé pour soutenir son progrès dans tous les domaines», a assuré S.M le Roi Felipe VI.

Samedi 16 Février 2019

Lu 1007 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com