Romain Chat transforme les cartes Pokemon en or


Libé
Samedi 9 Décembre 2023

Romain Chat transforme les cartes Pokemon en or
Il les conserve précieusement, comme un tableau rare ou une bouteille d'exception: Romain Chat est devenu le plus gros collectionneur français de cartes Pokemon, une passion enfantine devenue une mine d'or à l'âge adulte.
Il pourrait s'acheter une maison en bord de mer et, à 30 ans, arrêter de travailler. Mais le "rêve ultime" de ce Limougeaud, "c'est d'avoir un jour la carte du tout premier tournoi de Pokemon qui a eu lieu en 1997, sur son socle d'origine".


Ce garçon à l'allure juvénile est aujourd'hui "l'un des trois plus gros collectionneurs de cartes Pokemon en Europe", selon Thibault Robert, directeur France de Voggt, principale plateforme de vente en ligne.
Une passion enfantine devenue une mine d'or à l'âge adulte

Sa passion remonte aux cours de récréation. Dès le primaire, il échange des cartes Pokemon avec ses copains, parcourt les brocantes et conserve précieusement ses cartes.
Durant les années collège et lycée, l'engouement s'estompe. Mais à 18 ans, bien avant que le jeu ne revienne à la mode avec Pokemon Go et que certaines pièces se monnayent au prix d'une maison, ce passionné de la première heure décide de compléter sa collection.


Titulaire d'un DUT Mesures Physiques, il entre alors chez EDF, travaille dans le nucléaire et achète avec ses premiers salaires des cartes par milliers, sur Ebay, leboncoin.
Il se constitue année après année un énorme patrimoine où les pièces les plus rares peuvent atteindre des sommets.


Telle cette carte Pikachu Illustrator, éditée à 39 exemplaires, estimée à 400.000 euros ou ces trois Pikachu Trophy à 250.000 euros pièce. "Je suis allé chercher certaines cartes au fin fond du Japon", lance celui qui, aujourd'hui, est assis sur un tas d'or. "J'ai en ma possession une Dracaufeu, première édition française, achetée il y a sept ans pour 1.500 euros. Elle en vaut aujourd'hui 40.000", explique-t-il encore.


Début novembre, avec son associé David Thyrard, ils ont procédé à un "opening", ou l'ouverture en direct d'une boîte rare, d'une valeur de 400.000 euros, au sein de la Ligue du Jeu, boutique qu'ils ont fondée au Vigen en Haute-Vienne, à quelques kilomètres de Limoges.


L'événement a été retransmis en direct par David Lafarge, dont la chaîne YouTube est suivie par deux millions d'abonnés.
Cette boîte datant de plus de 20 ans et contenant 36 paquets de cartes "Pokémon Néo Discovery" édition 1, était le dernier exemplaire au monde en langue française à être encore scellé. "Limoges est connue pour sa porcelaine. Moins pour ses Pokemon. Et pourtant, elle devrait", résume Thibault Robert, directeur France de Voggt. Car un autre grand collectionneur de Pokemon est, lui aussi, originaire de la ville.


A 32 ans, Kevin Escaffre, alias "Nelf", a lâché son métier de kinésithérapeute pour créer son entreprise, basée dans le quartier République à Paris.
Baptisée Fuji-Store, la boutique fondée avec son associé Nasser, alias "Mister Fuji", a mis en vente une carte à 1 million d'euros sur Ebay.


Considérée comme la "Joconde" des cartes à collectionner par les spécialistes, cette "Pikachu Illustrator", éditée en 1998 à 39 exemplaires dans le monde, pourrait bientôt trouver preneur. "Nous sommes en discussion avec un collectionneur sérieux depuis plusieurs mois", affirme le vendeur.


Selon le Youtubeur David Lafarge, la raison d'un tel succès tient à tout l'écosystème autour du jeu. "Les adeptes viennent au jeu par les cartes, ou pour le dessin animé, d'autres par les jeux vidéos ou les +goodies+, analyse-t-il. La licence Pokemon, en termes de pop culture, surpasse largement Star Wars, Marvel, Harry Potter et toute autre licence dans le monde".


La folie Pokemon semble loin d'être terminée.
"Avec la série 151 qui reprend les cartes de la première génération, la licence a su susciter une certaine nostalgie. Et beaucoup de gens se relancent dans la collection", analyse Kevin Escaffre.



Lu 1776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.











services