Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rien n’est encore joué entre le FUS et le MAS

L’IRT se complique la tâche en Coupe de la CAF




La confrontation cent pour cent marocaine entre le FUS et le MAS, comptant pour le match aller des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF et disputée dimanche au Complexe Moulay El Hassan à Rabat, a tourné à l’avantage des locaux sur la marque de 2 à 1. Tandis que le troisième représentant du football national en cette C2 continentale, l’IRT, a été défait par 2 à 0, au stade 28 Septembre à Conakry, par la formation guinéenne du Horoya AC.
Rien n’est encore joué pour l’explication FUS-MAS et le retour programmé en fin de semaine s’annonce des plus délicats pour les deux protagonistes. Lors de ce premier acte qui a drainé un nombre important de spectateurs, le Fath est parvenu à tenir le match du bon bout, ouvrant la marque dès la 20ème minute de jeu par l’entremise du revenant Mohamed Fouzir sur penalty. Sauf que les Fassis, lauréats de cette épreuve en 2011, n’ont pas lâché le morceau et ont cru jusqu’au bout en leur chance, recollant au score alors que la partie s’acheminait vers sa fin. Ils ont réussi à égaliser à la 84ème mn suite à un tir de Koffi Boua détourné par le  jeune défenseur du FUS, Naif Agred.
Le MAS n’a pu conserver ce résultat, puisque le FUS, reversé en cette Coupe de la CAF après avoir été éliminé en Ligue des champions par les Libyens d’Ahly Tripoli, a réussi à doubler la mise aux extra times par le réserviste Ahmed Jahouh.
Pour ce qui est de l’IRT qui en est à sa première participation à une compétition africaine, il aura fort à faire lors du match retour au Grand stade de Tanger. Remonter un retard de deux buts est difficile mais pas impossible, sachant que d’après le site cafonline.com, les protégés d’Abdelhak Benchikha ne sont sortis de leur torpeur qu’en seconde période alors qu’ils étaient menés au score par 2 à 0.
Il convient de signaler en dernier lieu que pratiquement l’ensemble des rencontres de cet ultime tour avant la phase de poules se sont achevées en faveur des clubs qui se produisaient à domicile sur des scores étriqués. Exception faite pour les deux formations tunisiennes du CS Sfaxien et du Club Africain, tombeurs respectivement en déplacement  de RC Kadiogo du Burkina Faso et d’AS Port-Louis de Maurice sur la marque identique de 2 à 1.

Mohamed Bouarab
Mardi 11 Avril 2017

Lu 502 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés