Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion hebdomadaire du bureau de la Chambre des représentants sous la présidence de Habib El Malki

L'aide humanitaire Royale consacre la tradition marocaine de soutien à la cause palestinienne



Les aides humanitaires envoyées parle Maroc,surHautesInstructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, reflètent la fidélité à une tradition authentique et inébranlable de soutien à la cause palestinienne, indique un communiqué de laChambre desreprésentants.Cette réaction a été exprimée lors de la réunion hebdomadaire du bureau de la Chambre sous la présidence de Habib El Malki, président de la Chambre et dont l’ordre du jour était axé sur l’action législative et de contrôle. Selon un communiqué de la Chambre des représentants, Habib El Malki a rappelé au début de la réunion les derniers développements de la cause palestinienne, la situation sur le terrain à Al-Qods, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, ainsi que les attaques condamnées par tous les Marocains, ayant visé les civils, les bâtiments, les médias et les installations économiques. Le président de la Chambre et les membres du Bureau ontsouligné lesrôles importants que joue le Comité Al Qods, présidé par S.M le Roi, dans la protection de la ville sainte, outre son action ininterrompue en vue de faire face à toutes les tentatives de changement du statut juridique de la ville. En ce qui concerne l’action législative de laChambre, leBureau a examiné etsoumis à laCommission desinfrastructures, le projet de loi n° 03.19 relatif à l'occupation temporaire du domaine public de l'Etat, comme il a également renvoyé à la même commission un projet de loi modifiant et complétant les articles 306 et 313 de la loi n° 52.05 portant Code de la route. S'agissant de l'activité législative de la Chambre, le Bureau a examiné les constatations et conclusions de la commission chargée d'étudierl'évolution de la situation législative, que ce soit parrapport aux projets ou aux propositions. Le président de la Chambre a rappelé les deux réunions tenues par la commission, dont l’une en présence du ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement, consacrées aux projets non encore programmés dans le cadre des commissions permanentes concernées, ceux dont l’examen a été arrêté, ainsi qu’aux projets ayant fait l'objet de décisions de la Cour constitutionnelle, des propositions de lois ayant obtenu un avis favorable du gouvernement. Le communiqué a souligné que le président de la Chambre, les membres de la Commission et le ministre d'Etat avaient fourni toutes les explications concernant les axes précités et il a été décidé de saisir les commissions permanentes pour entamer la programmation en concertation avec les ministres concernés dans un délai maximum de 15 jours. En ce qui concerne l’action législative de laChambre desreprésentants, leBureau a été informé de l’état d’avancement des travaux des commissions permanentes et de la situation des projets et propositions en examen. Pour ce qui est de l’action de contrôle, le Bureau de la Chambre a délibéré sur la programmation hebdomadaire et a décidé de fixer une séance pour lundi 24 mai consacrée à l'axe socioéconomique.

Le Groupe socialiste condamne l’ agression israélienne

Les membres de la Chambre des conseillers réaffirment la centralité de la cause palestinienne pour les Marocains 

Les représentants des groupes et groupement parlementaires à la Chambre des conseillers ont réaffirmé,mardi, la centralité de la cause palestinienne pour tous les Marocains. Ils ont exprimé au début de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers leur solidarité inconditionnelle avec le peuple palestinien dans sa nouvelle épreuve suite aux agressions israéliennes, soulignant les positions constantes du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour le soutien et la défense des droits légitimes des Palestiniens. Dans ce sens, le Groupe socialiste a affirmé que toutes les forces vives du peuple marocain, unanimes sur la centralité de la cause palestinienne, condamnent les agressions commises en Palestine, tout en saluant les initiatives Royales pour le soutien du peuple palestinien et le rôle joué par le Comité Al Qods, présidé par Sa Majesté le Roi, dans l'appui de la résistance des Maqdessis. Il a, à cet égard, appelé la communauté internationale, en particulier les Nations unies et le Conseil de sécurité, à intervenir pour mettre un terme aux agressions israéliennes et protéger le peuple palestinien. Pour sa part, le Groupe authenticité et modernité a condamné les agressions israéliennes contre les Palestiniens, les mesures visant à altérer le statut d'Al Qods et son identité arabo-islamique et chrétienne ainsi que la confiscation des biens des Palestiniens. Il a précisé que la cause palestinienne a été et restera toujours la cause de tous les Marocains, au même titre que la première cause nationale. Ledit groupe a également mis en avant la position constante du Royaume vis-à-vis de la cause palestinienne et son engagement indéfectible pour la défense des droits légitimes du peuple palestinien, appelant la communauté internationale à garantir l'arrêt immédiat des agressions israéliennes. De son côté, le Groupe istiqlalien de l'unité et de l'égalitarisme a salué la résistance des Palestiniens dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie, affirmant que la cause palestinienne est une question centrale pour les peuples arabo-musulmans. Le groupe a, en outre, souligné que la Haute initiative Royale d’envoyer des aides humanitaires d’urgence au profit des Palestiniens dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie en vue d'alléger leurs souffrances vient conforter la position constante du Maroc en soutien au peuple palestinien. Pour sa part, le Groupe justice et développement, après avoir condamné l’agression israélienne contre le peuple palestinien dans la Bande de Gaza et à Al Qods, a salué la position solidaire du Maroc avec le peuple palestinien dans sa résistance ainsi que la décision de Sa Majesté le Roi d’envoyer des aides humanitaires d'urgence au profit des Palestiniens. Le groupe a, en outre, appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité à prendre les mesures qui s'imposent pour la protection du peuple palestinien. Lui emboîtant le pas, le Groupe haraki a exprimé sa solidarité absolue avec le peuple palestinien face aux agressions israéliennes perpétrées dans un mépris total des résolutions des Nations unies et en violation flagrante des pactes et chartes relatifs aux droits de l'Homme, réitérant son soutien permanent aux droits légitimes des Palestiniens pour l'établissement d'un Etat indépendant avec Al Qods Acharif comme capitale. Il a également exalté les efforts constants du Maroc pour mettre fin aux agressions qui portent atteinte à l'ensemble des initiatives régionales et onusiennes pour instaurer la paix et la sécurité dans la région. Le Groupe du rassemblement national des indépendants a, quant à lui, salué les efforts consentis par le Royaume pour soutenir le peuple palestinien, soutenant que la cause palestinienne est la question de toute la Nation. Il a, ainsi, appelé à la cessation immédiate des agressions contre les installations civiles et à la levée du blocus imposé à la bande de Gaza. Ledit groupe a, par ailleurs, invité tous les peuples du monde, épris de liberté, à agir pour mettre fin à ces agressions et à œuvrer à nouveau au renforcement du dialogue afin de parvenir à la solution à deux Etats. Le Groupe de l’union marocaine du travail a, de son côté, salué la résistance héroïque du peuple palestinien face à cette nouvelle épreuve et aux agressions qu'il subit dans la bande de Gaza et à Al Qods, appelant les mouvements syndicaux arabes et internationaux, les organisations syndicales mondiales et toutes les forces vives à intensifier leurs efforts et à mobiliser tous les moyens de soutien matériel et moral pour soutenir le peuple palestinien. Le Groupe constitutionnel démocratique et social a, à son tour, condamné les violations des droits des Palestiniens, relevant qu'il s'agit d'un acte rejeté par toutes les religions monothéistes, tous les pactes et toutes les coutumes humaines. Il a souligné que ces agissements sont contraires aux règles de paix, de coexistence, de dialogue des civilisations, de sécurité et de stabilité, tout en saluant les Hautes Initiatives Royales de soutien aux frères palestiniens. Quant au groupe de la Confédération démocratique du travail, il a affirmé que la cause palestinienne restera toujours une question nationale aux côtés du dossier de l'intégrité territoriale du Royaume, dénonçant les violences perpétrées dans la mosquée Al Aqsa ainsi que les attaques et agressions menées contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza. Pour sa part, le représentant du progrès et du socialisme a dénoncé le mutisme de la communauté internationale face aux agressions perpétrées contre le peuple palestinien, saluant hautement l'initiative de S.M le Roi d'envoyer une aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens. Il a aussi tenu à réitérer la position ferme et constante du Maroc est la justesse de la cause palestinienne qui requiert la mise en commun des efforts pour sa défense.

Libé
Mercredi 19 Mai 2021

Lu 167 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >


Flux RSS