Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion du comité directeur de la FRMF : Candidature au Mondial, jeunes footballeurs et statut de l’arbitre à l’ordre du jour




Le comité directeur de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) s’est réuni mardi 27 mars 2018 à Casablanca sous la présidence de Fouzi Lekjaa qui a souhaité la bienvenue aux membres du comité avant d’aborder le dossier de la candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du monde 2026.
Lors de cette réunion, Fouzi Lekjaa a qualifié de fructueuse et réussie la visite d’une délégation de la FRMF en Europe et en Asie pour faire connaître la candidature Maroc 2026.
Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette réunion à savoir :
1.  L’amendement du statut de la participation des jeunes joueurs en championnat
seniors :
Le premier vice-président de la FRMF, Hamza El Hajoui a demandé l’amendement du statut relatif à la participation des jeunes joueurs en championnat seniors en prônant la mise en place d’une stratégie claire impliquant tous les intervenants et incluant les représentants des clubs de première division, de la Ligue nationale de football professionnel et de la direction technique nationale en plus du président de la commission des règlements et statuts de la Fédération qui sera adopté lors de la prochaine réunion du comité directeur.
2.  L’arbitrage et le statut de l’arbitre.
Le président de la commission d’arbitrage Jamal Kaouachi a présenté un exposé détaillé retraçant l’activité de la commission centrale d’arbitrage dont la participation à l’atelier du développement de l’arbitrage en Afrique en abordant les principaux axes traités par cet atelier.
M.Kaouachi a appelé à la mise en œuvre du partenariat entre la FRMF et les fédérations nationales africaines en matière d’arbitrage.
Lors de cette réunion, M.Kaouachi a présenté le projet du nouveau statut de l’arbitre qui comprend plusieurs points, principalement l’organisation et la structuration de l’arbitrage (droits et obligations), le code disciplinaire d’arbitrage et la formation.
Le président de la commission centrale d’arbitrage a également présenté le projet de la professionnalisation des arbitres et de l’utilisation de la technique de vidéo lors des matchs du championnat national insistant sur l’introduction de ces deux points dans ce projet.
Après l’exposé de M.Kaouachi, il a été convenu d’envoyer le projet aux clubs pour avis avant son adoption lors de la prochaine réunion.
A l’issue de cette réunion, le président de la commission de gestion et de modernisation des centres de formation, Driss Hanifa a fait une présentation de la récente réunion avec les présidents de Ligues régionales à Marrakech qui a traité de la modernisation des Ligues régionales et leur accompagnement au découpage administratif en plus des exigences en matière d’arbitrage.
M.Hanifa a fait savoir que ces axes seront débattus lors de la prochaine réunion les 30 et 31 mars 2018.

Jeudi 29 Mars 2018

Lu 485 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 20:56 WAC-Raja, un choc déterminant dans la course au titre

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea