Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Retour au calme après des affrontements à Fnideq



Le calme est revenu hier matin après des heurts nocturnes ayant opposé des jeunes déterminés à rallier l'Europe à la police à la sortie de la ville de Fnideq, près du préside occupé de Sebta, selon des journalistes de l'AFP.

Après une nuit agitée, tout était calme et les abords du passage frontalier étaient déserts jeudi matin. Côté espagnol, il n'y avait aucun mouvement sur la plage de Tarajal parcourue par les soldats espagnols, soutenus par deux véhicules blindés, selon les journalistes des deux côtés de la frontière.

A Fnideq, l'épisode le plus violent a vu un millier de ces jeunes, tous Marocains, certains âgés d'une douzaine d'années, jeter des pierres sur les forces de l'ordre et les forcer à reculer. Ils ont ensuite incendié la moto d'un responsable local de sécurité, l'obligeant à prendre la fuite, avant de mettre le feu à des poubelles. Après un repli, les policiers ont fini par encercler les protestataires et les disperser

Libé
Jeudi 20 Mai 2021

Lu 260 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS