Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Tétouan sur la traite des êtres humains


Libé
Vendredi 20 Mai 2022

Une rencontre de sensibilisation sous le thème "la traite des êtres humains, violation grave des droits de l’Homme" a été organisée, mercredi, par la commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en partenariat avec l’Institut national des beaux-arts de Tétouan (INBA).

Intervenant à cette occasion, le directeur de l’INBA de Tétouan, Mehdi Zouak, a souligné que la convention de partenariat signée entre son établissement et la CRDH a permis d’organiser plusieurs activités en relation avec les droits de l’Homme, dont la dernière portait sur le renouvellement en mars dernier de l’institutionnalisation du club des droits de l’Homme, qui a suscité un grand intérêt auprès des étudiants.

Pour sa part, Mustapha El Abassi, membre de la commission, a rappelé les missions de la CRDH, ainsi que son rôle dans la diffusion des valeurs des droits de l’Homme en milieu universitaire, ajoutant que la Commission envisage d'organiser un marathon artistique sur la traite des êtres humains, afin de sensibiliser à ce phénomène à travers les expressions artistiques.

Cette rencontre, encadrée par l’experte Nadia Nayer, a été l’occasion de sensibiliser les étudiants de l’institut sur le crime de la traite des êtres humains et ses différentes formes, dont le prélèvement d’organes, l’exploitation des enfants dans les conflits armés, dans la mendicité, le travail domestique ou la prostitution.

Elle a été aussi une occasion pour rappeler le cadre normatif national et les conventions internationales en la matière ratifiées par le Royaume, notamment la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, et le Protocole additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants.

Cette manifestation, qui s’est déroulée en présence des membres de la CRDH, vise à expliquer ce phénomène et préparer l’organisation du marathon artistique sur la même thématique, en vue de sensibiliser à la traite des êtres humains et à la lutte contre toute violation de droits de l’Homme, à travers l’art.

Dans son rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme au Maroc au titre de l’année 2021 intitulé “les répercussions du Covid-19 sur les catégories vulnérables et les voies de l’effectivité", le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a noté l’existence d’une confusion dans la définition de la "traite des êtres humains" et appelé à l'accélération de la mise en place d’une stratégie nationale pour lutter contre ce phénomène, selon une approche participative impliquant tous les acteurs concernés.


Lu 1173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p