Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réactions dans la région du Moyen-Orient

Offensive du Hamas sur Israël


Libé
Lundi 9 Octobre 2023

Réactions dans la région du Moyen-Orient
Plusieurs pays dans la région du Moyen-Orient ont réagi à l'offensive du Hamas sur Israël et les représailles qui ont suivi. Voici un aperçu des réactions dans la région:


Egypte 
Médiateur traditionnel dans le conflit israélo-palestinien, Le Caire a appelé les deux parties à "faire preuve de la plus extrême retenue", mettant en garde contre "le grave danger de l'escalade en cours".
 Le président Abdel Fattah al-Sissi a mis en garde "contre le danger d'une nouvelle détérioration de la situation", et le chef de la diplomatie, Sameh Shoukry, s'est entretenu au téléphone avec ses homologues jordanien, émirati, turc, allemand et français, ainsi qu'avec le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.


Jordanie
Lors d'un appel téléphonique avec le président américain Joe Biden, le roi de Jordanie Abdallah II a discuté des "moyens de mettre fin à la dangereuse escalade et de protéger les civils". Il a également souligné "la nécessité (...) de trouver un véritable horizon politique pour parvenir à la paix sur la base de la solution de deux Etats".



Emirats arabes unis

Les Emirats arabes unis, qui ont normalisé leurs relations avec Israël en 2020 dans le cadre des accords d'Abraham, ont appelé à "un cessez-le-feu immédiat" et à "faire preuve de la plus grande retenue".
 Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a souligné l'importance de protéger les civils.



Arabie Saoudite

Ryad s'est fait l'écho des déclarations d'autres Etats de la région, dont le Koweït, l'Irak, le Qatar et Oman, ainsi que de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), selon lesquelles l'attaque de samedi était "le résultat de la poursuite de l'occupation et de la privation du peuple palestinien de ses droits légitimes".
 "Le royaume appelle à l'arrêt immédiat de l'escalade entre les deux parties, à la protection des civils et à la maîtrise de soi", selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.



Syrie

Damas a qualifié l'opération du Hamas de "guerre contre le terrorisme" et de "réussite honorable qui prouve que le seul moyen pour les Palestiniens d'obtenir leurs droits légitimes est la résistance sous toutes ses formes".

La Syrie a également exprimé son "soutien" au peuple palestinien et aux forces "qui luttent contre le terrorisme sioniste".



Yémen

Les rebelles Houthis qui contrôlent la capitale Sanaa ont déclaré qu'ils soutenaient "l'opération héroïque des jihadistes", une "bataille de la dignité, de la fierté et de la défense". 
Dans une déclaration publiée sur leur agence de presse officielle, les rebelles ont affirmé que l'attaque "révélait la faiblesse, la fragilité et l'impuissance" d'Israël.




Lu 598 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p