Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quels sont ses bienfaits et comment se déroule une séance de cryothérapie ?




Quels sont ses bienfaits et comment se déroule une séance de cryothérapie ?
Entorses, courbatures, foulures, blessures, ecchymoses… Le froid est reconnu pour atténuer les zones douloureuses, depuis longtemps. Il est recommandé en cas d’inflammation. Cette basse température exerce une action analgésique et anesthésiante immédiate. Poche de gel, glaçons, sachet de petits pois surgelés, il existe plusieurs manières d’appliquer le froid. Une des méthodes les plus connues pour recouvrir son corps en entier : la cryothérapie.

Qu'est-ce que la cryothérapie ?
La cryothérapie, aussi appelée "thérapie par le froid", est une technique qui consiste à exposer une zone précise ou l’ensemble du corps à un froid extrême. "A l’origine destinée aux sportifs de haut niveau, afin de prévenir ou traiter les douleurs musculaires après l’exercice, cette pratique est désormais proposée dans le cadre de maladies inflammatoires ou neurologiques, voire en dehors de tout contexte pathologique", indique l’Inserm.
Il existe trois formes de thérapie par le froid :
La cryothérapie corps entier : la thérapie est réalisée dans une chambre cryogénique, le corps entier y compris la tête sont exposés à un froid sec.
La cryothérapie corps partiel : la personne entre dans une cabine individuelle cryogénique. Sa tête est à l’extérieur et n’est pas exposée à un nuage de gaz liquéfié à très faibles températures, tandis que son corps est totalement immergé.
Le traitement local : il se réalise avec des poches de glace, des pulvérisations, des sprays cryogènes ou des compresses.

Quels sont les bienfaits de la cryothérapie ?
Exposer son corps quelques minutes à un froid intense aurait de nombreux bénéfices sur le corps.
La cryothérapie permettrait de :
Soulager les douleurs chroniques et les maux du quotidien : cette thérapie permet de venir à bout de la fatigue, des migraines, des rhumatismes. En outre, elle réduit l’inflammation, les troubles du sommeil et le stress.
Mieux récupérer après un effort : la cryothérapie est utilisée par les sportifs de haut niveau car le froid a des vertus anti-inflammatoires. Cette technique permet de soulager les courbatures, de soigner les blessures comme les tendinites, les entorses, les hématomes, les claquages musculaires. Elle stimule également la sécrétion d’endorphines et le système immunitaire. Résultat : les sportifs récupèrent mieux.
Eliminer les graisses : le choc thermique brutal provoque une chute rapide de la température corporelle. Le corps se met ainsi à puiser dans ses ressources énergétiques pour lutter contre le froid et maintenir la température interne à 37 degrés. Durant ce phénomène, le corps se met à brûler des calories.
Une meilleure circulation sanguine : les vaisseaux sanguins se contractent sous l'effet du froid puis se dilatent lorsque la personne sort de la cabine

Quelle température pour la cryothérapie ?
L’organisme est exposé, pendant 2 ou 3 minutes, à un froid extrême, soit à des températures inférieures à -110°C pouvant aller jusqu’à -170 °C.

Jeudi 30 Avril 2020

Lu 858 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif