Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quelle est la meilleure heure pour se coucher ?




Vos paupières sont lourdes ? Vous vous sentez dans un état de pré-sommeil ? C’est sans doute le signal pour vous glisser sous la couette, fermer les yeux et plonger avec délice dans les bras de Morphée. On a trop souvent tendance à ne pas prêter attention aux signaux que nous envoie notre corps ! Et pourtant !
Si vous prenez le temps de les décrypter, vous saurez quelle est la meilleure heure pour aller vous coucher, c’est-à-dire pour avoir votre compte d’heures de sommeil et pour vous lever en forme le matin ! Quel est l’environnement idéal pour passer une bonne nuit et en quoi consiste un sommeil réparateur ?
Existe-t-il une heure idéale pour se mettre au lit ? Tout dépend des personnes et du nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin. Si vous devez vous lever très tôt le matin, il suffit d’effectuer un décompte pour déterminer l’horaire auquel vous devez vous coucher.
Certaines personnes auront besoin de 8 heures de sommeil pour se sentir ressourcées et d’autres seront en pleine forme au bout de 5 heures ! Le risque de vous coucher trop tard ou à un horaire qui ne vous convient pas ? De la fatigue, des baîllements à gogo et un manque de concentration allant de pair avec de violents maux de tête. Dans tous les cas, vous ressentirez les effets d’une nuit trop courte.
Faut-il écouter les partisans du sommeil avant minuit, qui selon certains serait davantage réparateur ? Pas forcément ! Aller se coucher trop tôt alors que l’organisme est encore en alerte est une erreur avec comme risques de faire des insomnies ou de se réveiller en pleine nuit.
Si au contraire, vous ressentez un besoin immédiat de vous mettre au lit, inutile de lutter et de résister car vous passez votre cycle de sommeil et vous éprouverez des difficultés à vous endormir par la suite. C’est le cas par exemple lorsque vous poussez votre organisme à rester éveillé en regardant des films et en le soumettant aux écrans !
Là encore, l’endormissement reste lié à l’horloge biologique de chacun. Le sommeil dépend de plusieurs facteurs : les hormones du sommeil qui envoient des signaux à notre cerveau pour lui signaler qu’il est l’heure et la température corporelle qui diminue et annonce la phase d’endormissement.
Ces deux critères réunis, vous pouvez aller vous mettre au lit ! De même, l’endormissement varie en fonction des saisons. Il est plus facile de se coucher tôt en hiver lorsque la nuit tombe vers 17 heures que l’été où il fait jour encore très tard !
Si certains facteurs internes agissent sur la qualité de votre sommeil, il existe également des paramètres externes qui peuvent favoriser l’endormissement. Ainsi, vous pouvez être maître de votre sommeil en mettant en place des rituels personnels adaptés à votre mode de vie : luminosité tamisée, un peu de relaxation, ou encore de lecture une quinzaine de minutes allongé dans votre lit et surtout une chambre avec une température ne dépassant pas 19 degrés pour ne pas souffrir de déshydratation. La solution consiste donc à rester à l’écoute de son corps et de ses besoins pour renouer avec une bonne hygiène du sommeil.

Vendredi 6 Janvier 2017

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs