LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quand se décidera-t-on à sauver l’ovalie nationale ?

Le rugby marocain pris en otage

Vendredi 19 Novembre 2021

Voici enfin venu le temps de la tenue de l’AG que nous avions demandé de nos vœux pieux depuis plusieurs années. La commission provisoire a fini par arrêter la date du 21 novembre 2021. Que dire sinon que cette réunion risque telle une montagne d’accoucher d’une souris. Et les raisons sont nombreuses qui nous poussent à croire que la traversée du désert du rugby marocain n’est pas terminée. Petit rappel des faits :
 
Suspension du Maroc
Afrique Rugby a suspendu le Maroc de toutes les compétitions internationales. Les frères Tahar et Driss Boujouala, en leur qualité d’anciens présidents sont eux aussi suspendus pour cinq ans « pour mauvaise gouvernance ». Les mises en garde de World Rugby et Afrique Rugby n’ont jamais été prises au sérieux par les  Boujouala, le ministère de tutelle et le CNOM étaient eux aussi informés mais n’ont jamais bougé le petit doigt. L’audit réalisé en 2017 par l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Talbi Alami fait état de graves  dysfonctionnements dans la trésorerie de la FRMR. A ce jour, cet audit n’a pas eu la suite qu’il aurait dû avoir.

Instauration de la Commission provisoire
Elle a été instaurée le 18 mai 2021 et conformément à l’article 31 de la loi 30/09, sa durée de vie est de trois mois non renouvelables. Six mois après, cette commission est toujours en fonction et c’est à elle que revient l’organisation de la réunion du 21 novembre 2021. Au Maroc, là où la commission provisoire passe, le sport trépasse. Ce constat cinglant est quoi qu’on en dise réel.

Dialogue Commission provisoire – Instances internationales 
Si le dialogue avec les instances internationales (World Rugby et Afrique Rugby) était constant, l’entente n’a jamais été évidente.  Le respect du cahier des charges est la base de tout compromis ce que la commission provisoire a du mal à accepter d’où les tergiversations continuelles. World Rugby pose les conditions ci-après pour que la sanction soit levée et elles se résument comme suit :

La reconstitution des structures de la fédération dans le strict respect des normes et des valeurs nationales et internationales qui régissent le rugby. La FRMR doit garantir des élections libres et démocratiques en vertu de l’article 10 paragraphe b des statuts de World Rugby.

La mise à jour du dossier d’affiliation conformément aux statuts de World Rugby (art 5, 5.1, 5.2, 5.3 et annexe 2). La FRMR doit respecter les critères établis par World Rugby pour la constitution des associations de rugby (art 6). Les 2/3 des clubs membres de la FRMR sur 31 qui votent ne remplissent pas les conditions minimales de constitution exigées par les statuts de World Rugby. Ils ne disposent pas du minimum requis de l’infrastructure de base (terrain, vestiaires, etc) et ne possèdent pas une équipe de rugby à quinze pour animer une compétition. La FRMR est censée connaître l’intégralité des règlements de World Rugby et doit en informer ses membres qu’ils ont l’obligation de s’y conformer.

Ce deuxième point constitue le blocage de toute avancée car les membres de la commission provisoire n’ont pas la même interprétation des règlements de World Rugby. Elle se devait de revoir les modalités d’affiliation à la FRMR qui ne répondent pas aux critères de World Rugby.   Actuellement au Maroc, il suffit d’avoir une poignée de licenciés ou une seule catégorie pour être affilié à la FRMR et obtenir les mêmes droits que les clubs qui ont toutes les catégories. Et la cerise sur le gâteau, c’est que lors des élections tous les clubs disposent d’une seule voix quel que soit le nombre de licenciés et de catégories. Cette disposition a été adoptée du temps de la présidence de M. Tahar Boujouala et a eu pour conséquence la création d’une multitude de clubs satellites créés de toutes pièces à des fins électoralistes. Ce qui a servi les intérêts des responsables fédéraux en place. Aujourd’hui, le rugby marocain est pris en otage par les petits clubs.

World Rugby et Afrique Rugby n’accepteront jamais qu’une situation pareille perdure et risquent de mettre leur veto sur la réunion du 21 novembre 2021. Malgré les mises en garde, la commission provisoire a brillé encore une fois par son incompétence en apportant de toutes petites retouches aux statuts, oubliant de se prononcer sur l’éligibilité des clubs. La solution alors à cet imbroglio serait de revenir sur ce qui se faisait avant, à savoir accorder à chaque club un nombre de voix équivalent au nombre de catégories engagées. Ce système n’a jamais posé de problème par le passé et avait l’avantage d’encourager les clubs à se développer. 

Le vote lors des assemblées générales ordinaire et extraordinaire doit permettre aux clubs ayant toutes les catégories Rugby à XV en premier de prendre part au vote. C’est ainsi que le développement du rugby au Maroc pourra se faire et pas autrement. Une fédération nationale est reconnue dans le concert international par le nombre d’équipes à XV et rien d’autres.

Assemblées générales ordinaire et extraordinaire
Pas moins de 35 clubs sont conviés à la réunion de dimanche et encore une fois la commission provisoire a fait du n’importe quoi. Est-ce que tous ces clubs sont en conformité ? Bien sûr que non. Il y  aurait du copinage en l’air. Sur quelle base les équipes de la RTR et de Saidia sont-elles invitées ? La RTR présidée par un cadre du ministère n’a pas joué depuis des années et est invitée à y prendre part. Il faut que tout cela cesse et le travail qui attend M. Chakib Benmoussa le nouveau ministre, est colossal dans la mesure où il doit procéder à une grande purge de cadres de son ministère qui ont plus créé des problèmes qu’ils n’en ont résolu. 

 En dix ans, nous sommes passés de seconde nation  à l’échelon continental  africain au néant. Suspendus 5 ans par World Rugby, les frères Boujouala n’ont plus le droit d’approcher de près ou de loin le rugby. Malgré cela, ils font tout pour rester dans le giron avec le ferme espoir de revenir une fois la sanction levée. Sauf que juridiquement, ils n’ont plus le droit de prétendre à n’importe quel poste dans le sport en général et le rugby en particulier. M. Benmoussa veillera à ne pas en douter. Et dire que malgré la suspension, M. Tahar Boujouala continue de siéger au sein du CNOM. M. Benmoussa a déjà annoncé qu’il allait revenir sur les audits réalisés par M. Talbi Alami, initiative plus que louable. Au fait, où est passé l’argent du sponsoring de l’équipe nationale par Prime Energy ? Argent faut-il le répéter qui n’a jamais transité par le compte de la FRMR ?  
A bon entendeur, salut !

Botola Pro D1
Ci-après le programme des matches de la 11e journée de la Botola Pro D1 "Inwi" de football:
Samedi
16h00 : ASFAR-OCS
18h15 : RSB-FUS
20h30 : MAS-HUSA
Dimanche
16h00 : MCO-DHJ
18h15 : OCK-CAYB
20h30 : IRT-RCOZ
A noter que les matches WAC-JSS et Raja-SCCM devaient avoir lieu vendredi.

Championnat D2
Ci-après le programme des matches de la 9e journée de la Botola Pro D2 "Inwi" de football (15h30):
Samedi
SM-CJBG
TAS-WAF
ASS-RAC
Dimanche
MAT-IZK
RBM-USMO
JSM-OD
A noter que les matches KACM-UTS et CAK-RCAZ devaient être disputés vendredi.

Latif Ouasfi

Lu 1098 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter