Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour le Washington Times, le monde devrait s'inspirer de la diplomatie marocaine

Gestion des différends


Libé
Vendredi 8 Avril 2022

"Le monde devrait s'inspirer de la diplomatie marocaine" en matière de gestion des différends, estime le grand tirage américain "The Washington Times". Dans un article d'opinion, le chroniqueur Tim Constantine met en avant la manière avec laquelle Rabat et Madrid ont su transcender leurs divergences après une période de froid diplomatique, soutenant que "le monde devrait tirer les leçons du Maroc et de l’Espagne".

Evoquant en particulier le dossier du Sahara marocain, l’auteur explique que malgré la lenteur du processus onusien à mettre définitivement fin à ce conflit artificiel, le Maroc continue de soutenir les efforts du Secrétaire général de l'ONU et reste attaché à une solution politique "authentique et pragmatique" dans le cadre de l'initiative d'autonomie. "Le Maroc a proposé un compromis raisonnable" qui accorde l'autonomie aux populations du Sahara tout en préservant sa souveraineté, a-t-il relevé.

"Raisonnable. Rationnel. Diplomatique", a commenté le journaliste, jugeant que "les actions du Maroc dans ses efforts pour régler le différend devraient être la norme que les Nations unies doivent appliquer aux Etats en cas de conflit".

Il s'agit d'une "admirable démonstration de bonne diplomatie à l’ancienne", a encore relevé la publication américaine, mettant en avant les derniers développements des relations entre le Maroc et l'Espagne à la lumière du message adressé à SM le Roi Mohammed VI parle Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez.

Dans ce message, M. Sánchez a souligné qu’il "reconnaît l’importance de la question du Sahara pour le Maroc", rapporte le quotidien, ajoutant que le président du gouvernement espagnol a en outre affirmé que son pays "considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend".

Pour le chroniqueur du Washington Times, Rabat et Madrid amorcent ainsi une nouvelle ère dans leurs relations diplomatiques, étant convaincus de l'importance du respect de la stabilité et de l'intégrité territoriale de leurs Etats nations respectifs.


Lu 1423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p