Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour l'ONU, l’arganier représente la richesse de l’héritage naturel du Maroc


Libé
Jeudi 11 Mai 2023

Pour l'ONU, l’arganier représente la richesse de l’héritage naturel du Maroc

L’arganier représente la richesse de l’héritage naturel du Maroc, a affirmé, mercredi à New York, la vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de cet arbre endémique du Royaume.

S’exprimant lors d’un panel de haut niveau présidé par l'ambassadeur représentant permanent du Maroc à l'ONU, Omar Hilale, avec la participation en format virtuel, du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, sous le thème "Le développement socio-économique local et la durabilité de l’écosystème de l’Arganier", la responsable onusienne a souligné que les stratégies "importantes" mises en place par le Maroc ont donné une forte impulsion au secteur de l’arganier qui contribue au développement socio-économique des populations locales.

Le développement durable du secteur de l’arganier a permis la création d’emplois, l’autonomisation et l’inclusion financière des femmes, notamment dans le milieu rural, a-t-elle indiqué, notant que les coopératives et les organisations communautaires s’activant dans ce secteur contribuent à la sécurité alimentaire et à l’éradication de la pauvreté, en droite ligne des objectifs de développement durable (ODD).

Mme Amina Mohammed a, en outre, relevé que la célébration de cette journée internationale permet de sensibiliser et d’apprécier à sa juste valeur le rôle vital que joue l’arganier dans la vie de millions de personnes, outre ses bienfaits pour la durabilité et la santé. Elle a, à ce propos, souligné la nécessité de préserver cette source “précieuse et vitale” de la nature, ainsi que sa région endémique.

Abondant dans le même sens, le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Qu Dongyu, a indiqué, via vidéoconférence depuis Rome, que la journée internationale de l’arganier est une célébration des efforts du Maroc pour préserver et promouvoir cet arbre en tant que “source ancestrale de résilience et de développement durable”.

Il a, de même, mis en avant l’importance du savoir-faire marocain dans ce secteur qui contribue à la sécurité alimentaire, à la préservation des habitats écologiques et au maintien de la biodiversité et des écosystèmes résilients, estimant que la gestion par le Maroc de ses forêts d’arganiers est un “modèle” à suivre dans le monde pour appréhender la meilleure façon de “concilier utilisation durable des ressources naturelles et besoins de l’humanité”.

Il a jugé “essentiel” de continuer à apprendre des systèmes socio-écologiques traditionnels d'argane pour parvenir à une transformation effective des systèmes agroalimentaires aussi bien pour les populations que pour la planète.

De son côté, le directeur du bureau de l’UNESCO à New York, Eliot Minchenberg s’est félicité de la célébration de cette journée internationale qui met en lumière un “arbre miracle” et son écosystème, en soulignant que l’arganier est une composante essentielle de la durabilité dont la résilience doit servir de source d’inspiration pour le monde. Pour lui, l’arganier et son système écologique contribuent au développement durable, à la biodiversité, à l’adaptation climatique et à la sécurité alimentaire.

Même son de cloche chez Moaz Doraid, directeur de la Division de management et d’administration à ONU-Femmes, qui a relevé l’importance de l’arganier en matière de génération de revenus et d’amélioration des conditions socio-économiques notamment des communautés rurales.

Il a fait part de la disposition d’ONU-Femmes à renforcer sa coopération avec le Maroc notamment pour promouvoir davantage la contribution des femmes à la prospérité et à la durabilité environnementale. Le responsable onusien a, en outre, salué les efforts du Maroc visant à aligner le développement socio-économique sur la préservation de la biodiversité.

Pour sa part, la directrice de la division de la programmation par pays du Green Climate Funds, Carolina Fuentes a mis en avant le partenariat entre le Maroc et le Fonds, notamment dans le cadre des efforts visant à préserver l’arganier et son écosystème.

Soulignant l’importance de cet arbre emblématique dans l’histoire et la culture marocaine, l’intervenante a tenu à rendre hommage à l’apport des femmes dans la préservation du savoir-faire lié au secteur de l’arganier.

A l’entame de ce panel, l’assistance a visionné un film institutionnel retraçant les efforts déployés par le Maroc afin de préserver l’arganier et promouvoir son développement durable au profit des populations locales.

En commémoration de cette journée célébrée le 10 mai de chaque année, une exposition photo de deux semaines mettant en lumière l’arganier a été inaugurée au siège des Nations Unies à New York.

Les photos, qui sont l’œuvre de Said Oubrahim et Fadel Brahim, donnent un aperçu sur les spécificités de cet arbre inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité et qui est une source ancestrale de développement durable et résilient.

De même, une réception a été organisée en l’honneur de la communauté des ambassadeurs et des responsables du système des Nations Unies, pour déguster les produits de l’Argane et découvrir l’offre des coopératives marocaines locales.



Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p