LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 8600 bénéficiaires de la caravane nationale “sport sans dopage” en 2023

Vendredi 19 Avril 2024

L’Agence marocaine antidopage (AMAD) a révélé jeudi à Bouznika, que le nombre des bénéficiaires de la caravane nationale "sport sans dopage", organisée en 2023 sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, se chiffre à 8.697 personnes.

Cette statistique a été rendue publique lors de la 3ème édition de la rencontre annuelle de l'Agence avec les Fédérations Royales marocaines sportives qui s’est tenue sous le thème "Défis de lutte contre le dopage et positionnement du Maroc sur le plan international".

En détail, l’exposé présenté par l’AMD indique que cette caravane a englobé dans un premier temps cinq régions, à savoir celles de Laâyoune-Sakia El Hmara avec 1.589 bénéficiaires, Dakhla-Oued Eddahab (546), Guelmim-Oued Noun (313), Draâ-Tafilalet 3.422 et Béni Mellal-Khénifra (2827).

De même source, on apprend aussi que cette caravane, qui a démarré à Laâyoune, vise à sensibiliser au danger lié aux produits dopants, en tant que problème de santé publique qui ne concerne pas seulement les sportifs professionnels.

D’où l’importance du rôle de l’Agence marocaine antidopage dans l’accompagnement des athlètes à la fois sur les plans préventif et répressif en cas de violation des règles antidopage établies à l’échelle nationale et internationale et ce, en association avec les parties concernées ainsi que les décideurs et les encadrants sportifs.
Cette caravane vise aussi à rendre le discours sur les effets néfastes des produits dopants intelligible et audible, de manière très accessible pour toutes les catégories ciblées.

Dans cet exposé sur les activités programmées l’année précédente, l’AMAD a abordé, outre les volets de la sensibilisation, du contrôle et de la lutte contre le dopage, les questions de la formation, les conventions de partenariat signées avec les Fédérations sportives et autres institutions nationales, les journées d’étude organisées ou encore la participation à des manifestations nationales et internationales inscrites dans le registre de la lutte contre le dopage.

Dans une déclaration à la MAP, la présidente de l’Agence marocaine antidopage, Fatima Abouali, a noté que cette rencontre annuelle est l’occasion de mettre en lumière les activités organisées par l'AMAD et de relever les défis posés sur le chemin de la lutte contre l’usage des produits dopants.

Et d’ajouter que la discussion de toutes les questions relatives à la lutte contre le dopage à l’occasion de ce rendez-vous annuel s’inscrit dans le cadre des préparatifs aux Jeux Olympiques prévus dans moins de cent jours à Paris ainsi que la préparation de la seconde édition de la caravane nationale ‘’Sport sans dopage’’.
Elle a aussi fait savoir que cette rencontre vise à inciter les fédérations sportives à adopter des programmes de sensibilisation spécifiques  tout en les appelant à soutenir la recherche scientifique réalisée par l’AMAD.

Pour sa part, Moulay Ahmed Bellimam, secrétaire général de l’Agence marocaine antidopage, a déclaré que cette rencontre avec les fédérations sportives nationales est l’occasion d’informer les acteurs sportifs de toutes les activités et les réalisations de l’agence, outre l’incitation desdites fédérations à conclure des conventions de partenariat dans le domaine de la lutte contre le dopage.

C’est aussi, pour lui, l’occasion de mettre en lumière les nouveautés introduites par la loi 97-12 relative à la lutte contre le dopage ainsi que les grandes lignes d’une étude en cours sur les compléments alimentaires.
Créée le 13 janvier 2021, l’Agence marocaine antidopage est chargée de la mise en œuvre de la politique nationale en matière de lutte contre le dopage.

Elle a pour missions, entre autres, de coordonner les actions de prévention et de lutte contre le dopage, proposer toute mesure de nature à permettre la prévention et la lutte contre le dopage ou encore assister les administrations, les fédérations et les sociétés sportives au niveau des mesures à prendre pour la prévention et la lutte contre le dopage.
 

Libé

Lu 467 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter