Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pierre Henri Dumont: La France et l'UE doivent emboîter le pas aux Etats-Unis

Secrétaire général adjoint du parti Les Républicains



La décision des Etats-Unis de reconnaître la pleine et entière souveraineté du Maroc sur son Sahara est "courageuse" et l’Union européenne et la France doivent leur "emboîter le pas", en vue de clore définitivement ce conflit gelé, a affirmé Pierre Henri Dumont, secrétaire général adjoint du parti Les Républicains (LR), principale formation politique de droite en France. "Sincèrement, le décret signé par Donald Trump est une décision qui peut faire bouger les lignes et qui les fera bouger je l’espère. Car il semble évident à la lecture des traités internationaux que la souveraineté marocaine sur le Sahara ne fait l’objet d’aucune discussion possible", a indiqué dans une déclaration à la MAP Henry Dumont, député, membre de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale. Selon le député français, "ce conflit gelé doit être définitivement soldé". "Et si la décision américaine de reconnaissance et d’ouverture de consulat économique permet de pouvoir avancer dans cette direction, c’est tant mieux", a-t-il affirmé. Il a estimé, dans ce contexte, que l’Union européenne et la France, qui considèrent le Maroc comme un partenaire stratégique, doivent emboîter le pas aux Américains. "Aujourd’hui, je pense clairement qu’il est nécessaire que la France emboîte le pas et reconnaisse à son tour la souveraineté marocaine telle qu’elle est définie par les traités", a affirmé le député français, regrettant au passage qu’il n’y ait pas de "position franche et claire de la part de la France et des députés sur la souveraineté marocaine au Sahara". Selon lui, la France doit clarifier sa position d'autant plus que le Maroc, pays partenaire, est garant de la stabilité au Maghreb, en Afrique et dans le pourtour méditerranéen. "Ce qui est sûr, a dit le secrétaire général adjoint du parti Les Républicains, c’est qu'aujourd’hui un des pays qui est garant de cette stabilité au Maghreb, en Afrique et dans le pourtour méditerranéen en particulier dans sa partie Sud, c’est le Maroc". "Aujourd’hui, le Maroc est un îlot de stabilité du Maghreb en particulier, et d’une partie du continent africain, de par la solidité de ses institutions, de par aussi la monarchie incarnée par le Roi Mohammed VI. Cela permet de marquer vraiment une différence avec les autres pays qui composent ce continent", a-t-il noté, estimant que "vouloir déstabiliser, -par une non prise de décision, un non-respect des traités-, un des seuls pays qui est gage de stabilité est une erreur". Et "Je trouve, une fois de plus, que la décision de Trump est courageuse et je pense que l’UE et la France doivent maintenant suivre l’exemple des Etats-Unis" at-il insisté, avant de conclure qu’"une fois le conflit du Sahara résolu, cela contribuera à établir une paix durable au Maghreb, en Afrique et dans le pourtour méditerranéen".

Libé
Jeudi 17 Décembre 2020

Lu 278 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS