Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pas contents les MRE de la liste “B”

Il y a de quoi


Pas contents les MRE de la liste “B”
Les 11 hôtels casablancais censés abriter les voyageurs arrivant des pays de la liste B affichent déjà  complets. En effet, les MRE désirant rentrer au Maroc et qui doivent se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours n’ont droit qu’à une seule réponse : «Désolé, toutes nos chambres sont occupées. Peut-être qu’il y aura des chambres libres dans les jours qui viennent, mais nous ne sommes pas si sûrs». Pourtant, une réservation vaut aujourd’hui de l’or pour ces voyageurs qui ne peuvent pas embraquer sans un tel document.

En effet, les autorités marocaines ont annoncé la reprise progressive des vols à compter du 15 juin dernier selon une classification des pays en deux listes (A et B). Les passagers en provenance des pays de la liste B devront solliciter auprès des autorités marocaines une autorisation exceptionnelle, effectuer un test PCR négatif moins de 48 heures avant la date d'entrée sur le territoire marocain et se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours une fois sur place. Une liste des hôtels participants a été établie par le ministère délégué aux Affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger concernant 17 villes (Casablanca, Tanger, Asilah, Tétouan, Essaouira, Inezgane, Ait Melloul, Dakhla, Ouarzazate, Nador, Oujda, Agadir, Laâyoune, Al Hoceima, Marrakech, Rabat et Fès).

 «Tous les hôtels affichent complets, même les 4 et 5 étoiles sont également fortement sollicités puisque sans réservation, il n’y a pas de voyage possible. Aujourd’hui, ce sont les  hôtels 3 étoiles qui sont pris d’assaut vu qu’ils sont moins chers par les MRE installés à Dubaï, en Arabie Saoudite ou au Qatar. Il y a également un grand nombre d’étudiants marocains en provenance de l’Ukraine qui n’avaient pas la possibilité de rentrer l’année dernière. A souligner que même  si certains hôtels arrivent à assurer quelques chambres,  ce n’est pas pour une période de 10 jours», nous a indiqué Said Ben Mbarak, chef de l’agence touristique El Yakout à Casablanca. Et de poursuivre : «La situation risque de se compliquer davantage notamment avec la fête de l’Aid El kebir et la période de vacances. A noter qu’une nuitée en 3 étoiles coûte 650 DH par personne. Elle comprend le petit-déjeuner, le déjeuner et le diner.  Et il faut compter  entre 850 et 900 DH pour une nuitée en 4 étoiles et 1.000 DH en 5 étoiles en pension complète».

Pour notre interlocuteur, ces prix spéciaux décidés par l’Etat semblent corrects.  Mais, ils s’avèrent plus chers si on prend en compte une réservation de 10 jours.   «Un séjour de 10 journées en hôtel 3 étoiles coûte à une seule personne 6.500 DH.  S’il s’agit d’une famille composée de trois personnes, l’ardoise s’élèvera à 19.500 DH. Quant à un séjour en 4 ou 5 étoiles, il faut débourser respectivement 9.000 et 10.000 DH pour une seule personne et 27.000  et 30.000 DH pour une famille de trois personnes», a-t-il précisé.

Mais, il n’y a pas que les hôtels qui posent problème, la réservation d’un billet d’avion est devenue une mission impossible. Il faut beaucoup de patience et de persévérance. En effet, il faut passer des heures et des heures, voire des journées devant son écran d’ordinateur ou son téléphone portable, pour décrocher le précieux sésame.  «Les billets se vendent comme des petits pains dès l’annonce de leur commercialisation en ligne. La situation pourra évoluer dans les prochaines journées puisque la RAM compte assurer des vols supplémentaires », nous a déclaré Said Ben Mbarak. Et d’ajouter : « Mais cela n’empêche pas la confusion dont laquelle vivent beaucoup de nos concitoyens qui ne savent plus  s’ils doivent voyager ou rester chez eux ».

Pour les autorités sanitaires marocaines, il importe de noter que la reprise des voyages internationaux et la relance du tourisme constituent une prise de risque non négligeable de recrudescence épidémique, qui vient s’ajouter à celui engendré par la levée des restrictions sur les rassemblements et les déplacements, qui étaient imposées au mois de Ramadan.
Selon le ministère de la Santé, le risque sanitaire que constituent les voyages à partir d’un pays est évalué selon les critères de la disponibilité de données épidémiologiques et celles relatives aux capacités de détection et de surveillance génomique ainsi que de la tendance évolutive de la situation épidémiologique et le niveau de la circulation des variants préoccupants du SARS-CoV-2. A rappeler que le classement des pays en deux listes a été adopté en commission interministérielle, tenant compte aussi bien de l’évaluation du risque sanitaire que d’autres critères. Ce classement est ainsi mis à jour bimensuellement et à chaque fois que l’un des deux paramètres précités l’impose.

Hassan Bentaleb

Libé
Lundi 5 Juillet 2021

Lu 1151 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS