Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc au Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert

Le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique préside la délégation marocaine




Une délégation marocaine présidée par le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, participera au Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert, qui se tient du 29 au 31 mai à Ottawa, au Canada.
Cette délégation comprend des représentants des secteurs ministériels, de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, de la société civile ainsi que de l'institution parlementaire, fait savoir un communiqué du ministère de la Réforme de l'Administration et de la Fonction publique, notant que les travaux du Sommet consisteront notamment en des séances plénières, des activités parallèles et des tables rondes.
Ce Sommet, auquel prendront part des ministres, des hauts responsables et des représentants de la société civile, outre des experts et des académiciens, connaîtra également l'organisation d'ateliers autour de la participation des citoyens dans la prise de décisions, l'intégration des couches sociales vulnérables dans les politiques publiques et l'étude de l'impact des politiques sur le quotidien des citoyens.
A cette occasion, Mohamed Benabdelkader prendra part à la table ronde consacrée au gouvernement ouvert en Afrique et aura des entretiens et des rencontres bilatérales avec la présidente du Conseil du trésor canadien et ministre du gouvernement numérique, Joyce Murray, le directeur général de l'Ecole nationale d'administration publique du Québec, Guy Laforest, ainsi que le PDG du Partenariat pour un gouvernement ouvert, Sanjay Pradhan, selon la même source. Le Maroc, qui a rejoint officiellement l'initiative du Partenariat pour un gouvernement ouvert le 26 avril 2018, a adopté le plan d'action national du gouvernement ouvert qui comprend 18 engagements, notamment en matière d'accès à l’information, de transparence budgétaire, de participation citoyenne et d'intégrité et de lutte contre la corruption, outre la communication et la sensibilisation sur le gouvernement ouvert.

Jeudi 30 Mai 2019

Lu 777 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com