Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement au sommet sur la transformation de l’éducation


Libé
Lundi 19 Septembre 2022

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, que préside SAR la Princesse Lalla Hasnaa, participe à un important sommet des Nations Unies sur la transformation de l’éducation qui se tient du 16 au 19 septembre courant à New York.

 Ce sommet, auquel participent des dirigeants du monde entier, est initié par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, avec pour objectif d’accélérer la prise en compte des 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies dans l’éducation.

 "L’éducation connaît une crise d’équité, d’inclusion, de qualité et de pertinence", estiment les Nations Unies, ajoutant que “souvent lente et invisible, cette crise a un impact dévastateur sur l’avenir des enfants et des jeunes dans le monde entier et les progrès vers les objectifs de développement durable liés à l’éducation sont mal engagés”.

La Fondation, dont l’éducation et la sensibilisation sont au cœur de sa mission depuis 20 ans, a participé aux journées de mobilisation et de solutions qui ont eu lieu les 16 et 17 courant, indique un communiqué de la Fondation, précisant que lors de ces événements, l’accent a été mis sur l’engagement concret de la Fondation dans les solutions qu’elle met en œuvre dans trois réunions parallèles.

 Dans le premier événement sur la transformation de l’éducation et le développement durable, co-organisé par le Maroc, la Côte d'Ivoire et l'UNESCO Institutes of Lifelong Learning, la Fondation a présenté, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, les initiatives prises depuis vingt ans et leur accélération et leur élargissement à l’Afrique, continent sur lequel l’engagement de la Fondation est croissant, a-t-on indiqué de même source. Le Maroc a été également représenté à cette réunion par le ministre de l'Education nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

 La Fondation a présenté son action au travers de l’African Youth Climate Hub Initiative, AYCH, dont un ambassadeur est venu d’Éthiopie pour en parler et partager son expérience pour l’engagement dans l’éducation transformatrice dans son pays. Un enseignant, représentant de la société civile du Burkina Faso, a également présenté l’expérience de la transformation de l’enseignement dans son pays.

 AYCH est également présenté lors d'un deuxième événement parallèle consacré à l’Initiative de solidarité numérique Sustainable@EDU Arab Computer Partnership. AYCH, plateforme lancée en 2019 et abritée au Centre international Hassan II de Formation à l’Environnement, repose essentiellement sur l’utilisation des nouvelles technologies de l’information qui permettent de mettre en réseau les jeunes sur tout le continent africain, indique le communiqué. Son centre d’apprentissage en ligne forme les jeunes africains aux savoirs sur le développement durable.

 Enfin, dans un troisième événement parallèle consacré à “la Transformation de l’éducation pour le développement durable (EDD) qui met en œuvre la recommandation de l’UNESCO sur les ressources éducatives libres (REL) dans le cadre de partenariats multipartites”, la Fondation a présenté le projet Global Schools qu’elle mène avec le SDSN (Sustainable Development Solutions Network des Nations Unies), et le ministère marocain de l’Éducation nationale.

 Global schools, programme mondial dont le Maroc est un des trois pays pilotes, vise à intégrer les ODD dans les curricula des enfants de 6e et 7e année. Plus de soixante cours de toutes les matières sont ainsi passés en revue et modifiés pour qu’ils intègrent le développement durable, ajoute-t-on.

 La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, représentée à ces événements par sa Secrétaire Générale, Nouzha Alaoui, est mobilisée pour faire avancer l’éducation au développement durable dans les nombreux programmes qu’elle mène au Maroc et en Afrique, soutenues par des partenaires internationaux ou nationaux, publics et privés, selon le communiqué.


Lu 897 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p