Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation de Badr Siwane au championnat du monde de triathlon




Participation de Badr Siwane au championnat du monde de triathlon
Le triathlète marocain Badr Siwane, champion arabe et d'Afrique en titre (catégorie Elite), prendra part à la grande finale des Séries mondiales de la fédération internationale de triathlon (ITU) pour le compte du championnat du monde qui se déroulera en cette fin de semaine à Gold Coast, en Australie.
Siwane (24 ans), premier africain et 42ème lors du dernier championnat du monde disputé en 2017 à Rotterdam (Pays-Bas), seul représentant arabe aux Mondiaux de Gold Coast, concourra pour la première fois chez l’Elite seniors aux côtés de deux autres athlètes africains, en l’occurrence le Sud-Africain Henry Schoeman, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016 et son compatriote Richard Murray (45 podiums et 25 victoires).
Les trois triathlètes africains seront confrontés à de grosses pointures du triathlon mondial, à leur tête le Britannique Alistair Brownlée (47 podiums et 35 médailles d’or), double champion olympique à Londres en 2012 et Rio 2016 et son frère cadet Jonathan, médaillé de bronze aux JO de Londres et d’argent aux JO de Rio, l’Espagnol Mario Mola, actuel N.1 mondial après avoir remporté les séries mondiales de triathlon et premier du classement des qualifications aux JO de Tokyo 2020, ainsi que le détenteur du titre mondial le Français Vincent Louis.
La compétition Elite qui sera disputée dimanche sur une distance olympique, à savoir 1.500 m de natation, 40 km de cyclisme et 10 km de course à pied, verra la participation de 66 triathlètes représentant 30 pays et sera à coup sûr une course de haut niveau.
Dans une déclaration à la MAP, Badr Siwane a souligné qu’il est entré en concentration pendant deux mois, juste après les Jeux méditerranéens de Tarragone où il s’est classé 12è, dont trois semaines au Centre national d’entraînement à Font Romeu (France) en altitude avec l’élite française à raison de 30 heures par semaine, outre un stage avec une équipe américaine à Gérone (Espagne).
Le Championnat du monde constitue pour Siwane le point d'orgue d'une belle année au cours de laquelle il a été sacré champion arabe à Sharm el Sheikh (Egypte) le 31 mars et champion d'Afrique pour la seconde fois consécutive à Rabat le 21 avril, mettant ainsi fin à une hégémonie sud- africaine qui a duré 24 ans. «C'est la première fois que je m'entraîne avec autant d'intensité. C'est sûr que  pour aller au JO de Tokyo, il faut que je m'entraîne comme les pros'', a-t-il conclu. Badr Siwane, sociétaire du club français de Sainte-Geneviève de triathlon, s’est fixé comme objectif primordial de terminer dans le Top 30 et d’engranger le maximum de points pour améliorer son classement mondial en vue d'être parmi les 140 meilleurs triathlètes au monde qui prendront part aux Olympiades.
Le grand rêve du jeune espoir marocain, qui a fait des études en audiovisuel en France sanctionnées par un diplôme de technicien Radio et TV, c’est de participer aux JO-2020 à Tokyo et être ainsi le premier triathlète marocain à participer aux Olympiades.

Samedi 15 Septembre 2018

Lu 711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés