Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris est un champion en chantier

Mbappé, effectif, entraîneur...


Libé
Dimanche 24 Avril 2022

Paris est un champion en chantier
Malgré son dixième titre de champion de France scellé samedi, le Paris SG se prépare à un été mouvementé après un nouvel échec en Ligue des champions. De la prolongation de Kylian Mbappé à l'avenir de Mauricio Pochettino, l'actionnaire qatarien fait face à des questions cruciales.

Meilleur buteur (22) et passeur du PSG (14), Kylian Mbappé réussit une saison XXL qui fait de lui un candidat sérieux au Ballon d'Or.

 Sauf qu'il risque de ne plus être Parisien lorsque le trophée sera attribué cet automne. Les négociations entamées il y a plus d'un an entre l'attaquant et le club pour prolonger leur contrat expirant fin juin, n'ont toujours pas abouti.
 Faute d'accord, "Kyky", courtisé de longue date par le Real Madrid, pourrait partir libre cet été.

 La presse française évoque des propositions pharaoniques pour retenir le prodige de 23 ans qui, ces dernières semaines, souffle le chaud et le froid, ne laissant transparaître aucun indice clair sur sa décision.
Lionel Messi et Neymar ont passé la saison au second plan derrière Mbappé - un constat qui laisse penser qu'ils ont raté leur saison. Pis, qu'ils seraient en fin de carrière.

Les deux Sud-Américains cumulent 15 buts en L1 (4 pour Messi, 11 pour Neymar). Augmenter ce total sera l'une des clés de la saison prochaine pour le PSG, qui compte sur les deux superstars sous contrat.

 Il faudra rebâtir autour d'eux, en fonction de la décision de Mbappé.
 L'une des pistes serait d'entourer les deux trentenaires, à l'état de forme discutable cette saison, de dynamiteurs qui leur faciliteraient la tâche, comme l'ailier Ousmane Dembélé.

Le Qatar doit décider s'il conserve son entraîneur Mauricio Pochettino et son directeur sportif Leonardo. Les deux hommes sont contestés, au point que les ultras, excédés par la "remontada" subie en Ligue des champions face au Real Madrid, réclament leur départ.

 "Poche", sous contrat jusqu'en 2023, envisage de poursuivre sa mission. "Les attentes et le désir sont toujours de faire au mieux, et nous avons toujours intacte cette volonté de revanche", a-t-il assuré mardi.

 L'Argentin a bâti de bonnes relations avec les superstars mais son maigre bilan depuis son arrivée début 2021 (une Coupe de France, un trophée des champions et un championnat), ne plaide pas pour lui.

 L'entraîneur dont Paris rêve pour le remplacer a, lui, tout gagné: le nom de Zinédine Zidane, libre depuis son départ du Real à l'été 2021, revient depuis des mois dans la presse française...

La campagne ratée en Ligue des champions a souligné les faiblesses d'un effectif parisien pourtant bâti à coups de centaines de millions d'euros.

 Il y a des joueurs en trop. Le gardien Keylor Navas, rétrogradé au statut de "N.1 bis" après l'arrivée de Gianluigi Donnarumma l'été dernier, devrait faire ses valises, tout comme Angel di Maria. Sergio Ramos (36 ans) n'est pas sûr de rester pour sa deuxième année de contrat après une saison tronquée par les blessures.

 Le club chercherait également une solution pour des joueurs au rendement contesté, comme Mauro Icardi, Thilo Kehrer ou Julian Draxler, ou qui ne jouent plus, à l'instar de Colin Dagba et Layvin Kurzawa. Les prometteurs Xavi Simons et Edouard Michut, 19 ans, voudront davantage de temps de jeu.

 Plusieurs cadres, Marquinhos, Marco Verratti et Presnel Kimpembe, dont les contrats arrivent à terme en 2024, réfléchissent aussi à leur futur. Le PSG leur a déjà fait savoir qu'il comptait sur eux à long terme, selon plusieurs médias.

 Dans l'esprit des dirigeants, le milieu serait le secteur N.1 à renforcer, d'autant que le recrutement l'été dernier de Georginio Wijnaldum n'a pas eu le rendement escompté.
 En plus d'Aurélien Tchouaméni (Monaco), le nom de Paul Pogba, en fin de parcours avec Manchester United, revient avec insistance.

 Mais l'équation reste ardue. Comment trouver un équilibre sportif, en maintenant le "glamour" qui fait la marque du PSG à l'international - au risque d'empiler des stars incompatibles sur le terrain ? Le PSG a quatre mois pour répondre.


Lu 687 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS