LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

On écrit à Libé: L’ assemblée de la FRMR qualifiée de mascarade

Un avis expliqué en 7 points

Vendredi 26 Novembre 2021

C’est sans surprise que M. Rachid Mouakked a été élu président de la FRMR où il était l’unique candidat. Cette journée du 21 novembre 2021 devait lors d’une assemblée générale extraordinaire voir les clubs approuver les nouveaux statuts tels que voulus par la commission provisoire. Faute de quorum cette AGE a été reportée de 15 jours. S’en est suivi l’AGO qui a vu l’élection de M. Mouakked et on est en droit de nous poser certaines questions relatives à cette réunion.

1- Cette élection est-elle valide ? 
La FRMR se devait de mettre en conformité ses statuts avec ceux de Word Rugby et Rugby Afrique afin que la sanction soit levée. Cette mise en conformité n’a pas été faite et donc M. Mouakked a été élu avec les anciens statuts. On peut aisément en conclure que cette AGE est illégale.

2- La Commission provisoire est-elle encore légitime ?
L’article 31 de la loi 30/09 précise bien que le mandat d’une commission provisoire est de trois mois et ne mentionne pas son renouvellement. Elue le 18 mai 2021, ses prérogatives devaient prendre fin le 18 août 2021. Donc cette commission n’avait plus lieu d’être.

3- La sanction du World rugby sera-t-elle levée ?
En aucun cas, sachant que la commission provisoire a ignoré d’apporter les changements aux statuts et de se mettre en conformité. M. Khaled Babbou président de Rugby Afrique a à plusieurs reprises, émis le vœu de voir la FRMR et la commission provisoire apporter des réformes et se conformer aux règlements internationaux. Ces changements demandés depuis plusieurs années concernent :

Mettre à jour le dossier d’affiliation conformément aux conditions  de World Rugby.
Respecter les critères d’accréditation selon le référentiel de World Rugby pour l’obtention de la qualité de membre et pouvoir ainsi siéger pleinement dans une assemblée générale élective.
Ces données et documents doivent parvenir à Rugby Afrique/World Rugby préalablement à la tenue de toute assemblée générale. L’avis de RA/WR parviendra dans un délai maximum de 30 jours.
Et tant que les changements ne seront pas faits, aucun président ne pourra croire à la levée de la suspension infligée au rugby marocain. Il convient de signaler que s’ils ne sont pas effectués avant le 31 décembre 2021, la FRMR sera radiée de toutes les instances internationales.

4- La réunion du 21 novembre 2021
Elle a vu l’absence de 16 clubs et deux présidents de ligue sur quatre.  Seuls trois clubs possédant des équipes de Rugby à XV avaient jugé bon y d’assister. Par contre plusieurs représentants de clubs étaient présents et n’avaient pas à l’être. Comment expliquer alors la présence du club RTR de Rabat alors que celui-ci n’a pas participé depuis des années aux compétitions nationales. Ce passe-droit s’expliquerait-t-il par le fait que le président de ce club est un cadre du ministère de la Jeunesse et Sport ? Ce cas démontre, si besoin en  est, que la commission provisoire n’a jamais fait preuve d’impartialité. Maintenant que le bureau fédéral a été élu, cette commission provisoire pense avoir accompli sa tâche sauf que pour nous, elle a fourgué le bébé à qui elle voulait, sans tenir compte des recommandations de World Rugby. Comme dirait l’autre, on n’est pas sorti de l’auberge.

5- La commission provisoire a-t-elle assuré ?
C’est un non catégorique et on s’y attendait, car comment peut-on jouer le rôle d’intermédiaire entre toutes les composantes sans instaurer un dialogue. Cette commission ne connaît pas le mot communication. Dommage car on reste persuadé qu’il y avait moyen de trouver une solution à la crise du Rugby marocain. Depuis des années, on se pose la question de savoir « Est-ce que les cadres dudit ministère connaissent quelque chose au sport ?»

6- Les absents ont-ils tort ?
 Un dirigeant d’un club n’ayant pas assisté à la réunion du 21 novembre 2021 nous a dit « Je refuse de cautionner une telle mascarade. Depuis une décennie nous souffrons le martyre à cause du parti pris de certains cadres du ministère. La commission provisoire n’a fait que creuser le fossé entre les clubs et comme le dit si bien un ami, là ou une commission provisoire passe, le sport trépasse. »

7- Les nouveaux membres fédéraux
Avec tout le respect que nous devons à ces personnes, nous restons persuadés que leur manque d’expérience ne joue pas en leur faveur. Sur quinze membres élus seuls trois dirigeants ont un club de Rugby à XV,  alors que bien d’autres sont issus de clubs créés de bric et broc. Avant de penser au développement du Rugby à l’échelon national, ils devraient d’abord s’occuper de leurs clubs qui souffrent de précarité.

A bon entendeur, salut !

​Latif Ouasfi

Lu 803 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter