LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

On a retrouvé le soldat Kanté

Mercredi 19 Juin 2024

On a retrouvé le soldat Kanté
N'Golo Kanté couvre toujours des kilomètres et récupère des tonnes de ballons: l'équipe de France a retrouvé son "chouchou" de 2018, intraitable au premier match de l'Euro-2024 contre l'Autriche (1-0).

Une bonne nouvelle pour les Bleus, sonnés par le nez cassé de Kylian Mbappé. Kanté, élu homme du match lundi soir à Düsseldorf, veille toujours aux quatre coins du terrain.
Combien vaut un N'Golo? Depuis le début du rassemblement pour préparer ce Championnat d'Europe, ses coéquipiers ont donné dans la surenchère.
Le premier, Kingsley Coman, avait dit "tout le monde veut l'avoir à l'entraînement dans son équipe parce que ça fait comme un joueur en plus au milieu".

Quelques jours plus tard, Benjamin Pavard racontait avoir eu "l'impression qu'on était deux de plus" quand il portait le même chasuble dans une opposition entre coéquipiers.
Qui dit mieux? Marcus Thuram, qui a "l'impression qu'ils sont bien trois à faire tout ça. Dès qu'on l'a dans notre équipe à l'entraînement, on sait qu'on a gagné".

"Plus sérieusement, il est incroyable", reprend l'attaquant qui a appelé à "voter contre" le RN (Rassemblement National) aux législatives anticipées du 30 juin. "Je pense qu'en une semaine, il nous a rappelé pourquoi il est toujours un des meilleurs milieux de terrain au monde".

Appelé dans la liste des 25 par Didier Deschamps alors qu'il n'avait pas joué en Bleu depuis deux ans, N'Golo Kanté était censé pallier l'absence en début de tournoi d'Aurélien Tchouameni, arrivé blessé au rassemblement.

Mais contre l'Autriche, le petit (1,68 m) milieu de terrain a régné comme à ses plus beaux jours, quand il était un des chouchous des supporters français au Mondial-2028 qui chantaient "Il est petit, il est gentil, il a bouffé Léo Messi".

Neuf ballons récupérés selon les statistiques de l'UEFA, un retour décisif à la 85e minute sur Patrick Wimmer qui partait chercher l'égalisation et une entente parfaite avec Adrien Rabiot ont rappelé le Kanté d'avant.

Il a aussi rassuré sur l'intensité physique qu'il est encore capable de mettre à 33 ans (56 sélections, 2 buts) après un exercice à 44 matches à Al-Ittihad. "En Arabie saoudite, j'ai pu jouer une saison complète, enchaîner pas mal de matches", expliquait Kanté.

Eduardo Camavinga, entré en fin de match, Youssouf Fofana, qui a joué les dernières minutes, et Aurélien Tchouameni, de retour, auront fort à faire pour gagner une place au milieu à partir du match contre les Pays-Bas, vendredi à Leipzig.

"N'Golo? Pareil", a lancé Rabiot, son binôme du milieu contre l'Autriche. "Je pense qu'on a été très complémentaires et puis c'est le N'Golo qu'on connaît, il est comme ça depuis le début de la préparation, très important dans notre jeu, surtout à la récupération".

"Rien n'a changé", abonde Jules Koundé. Kanté "ne se fatigue quasiment jamais et puis même avec le ballon, il nous apporte de la sérénité. Il est capable de trouver des passes. Homme du match est un honneur mérité", selon le défenseur barcelonais.

"Je pense qu'il a vraiment mérité ce trophée", ajoute Olivier Giroud. "Quand il a été appelé pour l'Euro, j'étais très content. C'est toujours génial de l'avoir dans notre équipe. Il est toujours exactement le même. C'est un vrai plus pour l'équipe, on l'a vu une fois de plus" contre l'Autriche, note l'attaquant.

Visiblement toujours très apprécié par le groupe, Kanté avait signé son retour médiatique au début du rassemblement en plaçant en premier le plaisir "de retrouver la camaraderie française, l'esprit français, le maillot, l'atmosphère des sélections".
"Sa bonne humeur, sa positivité, son calme et son expérience vont nous aider", conclut Coman. Kanté est revenu!

Libé

Lu 298 fois

International