Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nwankwo Kanu : Le football africain a grandi




La légende nigériane et africaine, Nwankwo Kanu, pense que le
football sur le continent s’est
considérablement amélioré depuis ses débuts, attribuant à la
Confédération africaine de football (CAF) les efforts déployés pour
contribuer à sa croissance.


Comment a évolué le football depuis votre époque?
Beaucoup de choses ont changé depuis que je jouais. La CAF que nous connaissions auparavant n’est plus la même. Les stades se sont également beaucoup développés. La technologie a évolué et, à notre époque, il n’y avait pas les réseaux sociaux permettant de suivre les joueurs et la compétition. Maintenant, vous n’avez plus besoin de voyager pour regarder votre équipe jouer. Vous pouvez simplement rester à la maison et regarder vos joueurs et équipes préférés sur les réseaux sociaux. C'est quelque chose qui a aidé le football africain à s’améliorer. La Ligue des champions de la CAF a également grandi et si vous regardez toutes nos ligues locales respectives, elles se sont également développées. Nous avons de bons joueurs talentueux dans toute l’Afrique et d’autres sont à l’étranger.

Quels sont les moments les plus mémorables de votre carrière de joueur à la CAN ?
“Chaque moment à la CAN était mémorable, car tout le monde n'a pas la chance de jouer ce tournoi. Si vous êtes là, cela signifie beaucoup. Mais les matches dont je me souviens, c’est quand nous avons affronté le Cameroun, le Ghana ou les équipes nord-africaines. Un match dont je me souviens remonte à 2004, lorsque nous avons battu le Cameroun 2-1. Ce fut un moment prestigieux pour nous.

Quel est le plus beau but de votre carrière ?
“Les buts les plus mémorables pour moi sont ceux  marqués contre le Brésil (JO 1996). J'aime le Brésil et je les supporte toujours. Quand nous avons joué en demi-finale, je me disais “oh le puissant Brésil !” Nous perdions 3-1 à 5 minutes de la fin du match et nous avons marqué 3-2. Dans le temps additionnel, j’ai marqué un but spécial pour revenir à 3-3 . A ce moment-là, le but en or était toujours appliqué et j’avais inscrit le quatrième but lors des prolongations. C'était spécial parce que l'équipe du Brésil était alors la meilleure. Il y avait tous les gros joueurs dans ce match mais nous avons finalement gagné et les buts importants ont été marqués par Kanu.”

Source : cafonline.com
Vendredi 12 Juillet 2019

Lu 867 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com