Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Nous avons régressé pour les autres vaccinations, ce qui expose les enfants à des maladies dévastatrices ” , prévient l’OMS

Pression sur les services de réanimation


“Nous avons régressé pour les autres vaccinations, ce qui expose les enfants à des maladies dévastatrices ” , prévient l’OMS
La campagne de vaccination nationale se poursuit dans des conditions optimales. Samedi au soir, 16.240.404 Marocains ont reçu la première dose au total, et 11.389.655 ont complété leur schéma vaccinal. Pour les autorités sanitaires, le moment est donc venu de cibler les 18-19 ans et leur offrir l’occasion de se protéger eux-mêmes et protéger leurs proches. Quand bien même certaines personnes vaccinées contracteraient le virus, dans la majorité des cas, la vaccination pourrait leur éviter de développer une forme grave du Sars-Cov2. Mais, malheureusement, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Car si le nombre de nouveaux cas recensés demeure stable, quoique très élevé, avec 10.240 cas Covid confirmés du vendredi au samedi, et un taux de positivité de l’ordre de 22,64%, les services de réanimation sont mis sous pression. Après avoir longtemps flirté avec les 50%, le taux d’occupation des lits de réanimation s’approche désormais du seuil fatidique des 65%. Pas plus tard que samedi, 563 nouveaux cas ont été admis dans ces services en 24H. Un chiffre préoccupant, que l’on doit principalement à Casablanca et Marrakech. Face au risque de saturation, des capacités supplémentaires seront installées.

A la lumière de ces éléments, la contagiosité et la haute transmissibilité du variant Delta prennent tout leur sens. Idem pour le seuil de 30% atteint par la campagne de vaccination nationale, soit un tiers de l’objectif initial qui est de 30 millions de citoyennes et citoyens vaccinés en double dose. De toute évidence, l’immunité collective n’est pas pour demain. Mais le nombre de cas actifs qui a atteint un nouveau pic avec 83.185 cas rend plus que jamais l’avenir incertain. Difficile de prédire quelle tournure prendra la courbe épidémiologique au Maroc. Une chose est sûre, plus le nombre des personnes vaccinées sera important, plus la propagation du virus ralentira. Cela dit, la vaccination contre la Covid-19 ne doit pas vampiriser les vaccinations chez l’enfant.

En effet, d’après l’OMS et l’UNICEF, la pandémie de Covid-19 entraîne un net recul des vaccinations chez l’enfant. Vingt-trois millions. C’est le nombre d’enfants de par le monde, qui n’ont pas reçu les vaccins de base dans le cadre des services de vaccination systématique en 2020, soit 3,7 millions de plus qu’en 2019, selon les données officielles publiées aujourd’hui par l’OMS et l’UNICEF. Le Maroc n’échappe bien évidemment pas à cet état de fait.

«Alors même que les pays réclament à cor et à cri de pouvoir disposer de vaccins contre la Covid-19, nous avons régressé pour les autres vaccinations, ce qui expose les enfants à des maladies dévastatrices, mais évitables comme la rougeole, la poliomyélite ou la méningite», a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Puis de conclure : «La multiplication des flambées épidémiques serait catastrophique pour les communautés et les systèmes de santé qui luttent déjà contre la Covid-19. Il n’en est que plus urgent d’investir dans la vaccination des enfants et de veiller à ce que chaque enfant en bénéficie».

C.E

Libé
Dimanche 15 Août 2021

Lu 474 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS