Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Netflix dément avoir espionné l’un de ses utilisateurs




Plusieurs médias ont relayé une information selon laquelle un utilisateur de Netflix affirmait avoir été contacté par la plateforme pour vérifier que tout allait bien dans sa vie après qu’il ait regardé 188 épisodes de “The Office” en une semaine.
Après plusieurs réponses loin d’être catégoriques, notamment auprès du HuffPost, Netflix a finalement nié formellement ce mardi 13 février cette histoire qui jouait sur la peur que le service de streaming n’enfreigne la vie privée de ses clients.
Le premier article a été publié sur PizzaBottle, un site de divertissement peu référencé, au début du mois. L’auteur de l’article relayait un message publié sur le forum Reddit par une personne expliquant avoir été contactée par Netflix en raison de sa consommation intensive de séries télévisées.
“Netflix ne contacte pas ses utilisateurs de manière proactive pour vérifier qu’ils se portent bien en se basant sur leurs habitudes de consommation”, a finalement expliqué l’entreprise à l’AFP. “Nous envoyons occasionnellement des emails à nos membres pour leur partager nos recommandations d’oeuvres qu’ils pourraient apprécier”, a précisé la multinationale.
L’histoire avait de quoi séduire, compte-tenu des dernières polémiques dans lesquelles s’est récemment retrouvé le géant du streaming, accusé d’être trop invasif dans la vie privée de ses consommateurs.
Avant Noël, le site avait en effet publié un tweet au ton narquois: “Aux 53 personnes qui ont regardé ‘A Christmas Prince’” tous les jours pendant les 18 derniers jours: qui vous a fait du mal?”

Vendredi 16 Février 2018

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 15:28 Le diabète de type 2 favorisé par l’insomnie