Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nasser Bourita : Le Maroc demeure attaché à la stabilité et au développement du Sahel

Entretiens à Rabat entre le ministre des A.E et le Haut représentant de l'UA pour le Mali et le Sahel


Le Maroc demeure sincèrement attaché à la stabilité et au développement du Sahel, une région avec laquelle le Royaume partage une histoire commune et des liens humains forts, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Dans une déclaration à la presse à l'issue d'entretiens avec le Haut représentant de l'Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel, Maman Sambo Sidikou, il a relevé que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a toujours considéré que les approches simplistes au Sahel sont vouées à l'échec et que la région doit être appréhendée avec responsabilité et sérénité, tout en s'attaquant de manière globale à l’ensemble de ses contraintes.

Malheureusement, la dernière décennie a été marquée par une prolifération des initiatives, une mobilisation des ressources et une multiplication d'événements diplomatiques avec peu de résultats, a regretté Nasser Bourita, ajoutant qu'il est aujourd’hui important pour la communauté internationale et pour l'UA de mettre à jour cette approche et de l'adapter aux nouvelles contraintes et réalités de la région, tout en tirant les enseignements nécessaires de l'expérience antérieure.

Le ministre a, par ailleurs, souligné "le soutien total" du Maroc à Maman Sambo Sidikou après sa nomination comme Haut représentant de l'UA pour le Mali et le Sahel.
Grâce à son expérience, sa connaissance de la région et son réseau, il apportera une valeur ajoutée à l'action de l'UA et de la communauté internationale concernant ce dossier, a soutenu Nasser Bourita.

Le Maroc, conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, sera aux côtés de Maman Sambo Sidikou pour la réussite de son mandat, a assuré le ministre.

Le Royaume, qui entretient des liens bilatéraux forts et importants avec chacun des pays du Sahel, continuera à s'impliquer de manière active et constructive pour agir, dans le cadre de l'effort international, en faveur de la stabilisation et du développement de cette région, a-t-il dit, rappelant que les pays de la région souhaitent que le Maroc reste actif et présent à leurs côtés dans cette phase particulière.

Pour sa part, Maman Sambo Sidikou s'est dit "rassuré" par le soutien du Maroc, un pays qui a toujours occupé une place importante auprès des Sahéliens et de toute l'Afrique.
Maman Sambo Sidikou, qui a choisi le Maroc pour l'une de ses premières visites officielles depuis sa nomination, après le Niger et le Mali, a salué la présence continue du Royaume, sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lors des réunions du G5 Sahel, groupement qui s'attelle à garantir les conditions de développement et de sécurité dans l'espace des pays membres, à savoir la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec Nasser Bourita, il a évoqué le dossier du Mali, pays qui, a-t-il dit, se trouve dans une situation "complexe" qui ne peut être réglée avec "une recette toute faite".
"La complexité de ce dossier fait que nous devons accompagner le peuple malien", a souligné Maman Sambo Sidikou.

"Nous travaillons avec des partenaires comme les Nations unies, la France et l'Union européenne, mais le dossier malien est avant tout africain", a rappelé le responsable, appelant à une présence plus importante de l'Afrique sur ce dossier.

A cet égard, il a dit compter sur le Maroc sur plusieurs aspects, citant à titre exemple sa rencontre, jeudi, avec le secrétaire général de la Rabita Mohammadia des oulémas, Ahmed Abbadi.

La Rabita "incarne une dimension extrêmement importante du travail réalisé par le Maroc pour nous soutenir dans l'appréhension de notre Islam qui est un Islam de tolérance et de construction", a soutenu Maman Sambo Sidikou.

Sur le plan bilatéral, le Maroc forme des centaines d'imams et d'oulémas de la sous-région sahélienne, a-t-il rappelé, mettant l'accent sur l'importance de généraliser cette expérience au niveau continental.

Maman Sambo Sidikou n'a pas manqué de réitérer sa reconnaissance au peuple du Maroc et à Sa Majesté le Roi pour toutes les actions réalisées en faveur du Sahel, louant notamment la solidarité du Royaume "qui a été aux côtés des pays du Sahel, lorsque la pandémie de la Covid-19 a frappé durement nos Etats les plus démunis".

Libé
Lundi 5 Juillet 2021

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS