Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Naples obtient gain de cause

Le match contre la Juventus devra se jouer


La défaite 3-0 sur tapis vert et la déduction d'un point infligées à Naples, pour ne pas s'être déplacé face à la Juventus Turin en octobre après deux cas de Covid-19, ont été levées par une commission du Comité olympique italien (CONI) mardi. Le CONI a déclaré dans un communiqué avoir "accepté l'appel présenté par Naples et annulé sans délai la décision de la Cour d'appel sportive de la Fédération (...) y compris le match Juventus-Napoli donné perdu et la sanction d'un point imposée au club demandeur". "Nous sommes heureux", a écrit le président de Naples Aurelio de Laurentiis, sur le réseau social Twitter. "Nous vivons dans un pays où ceux qui respectent les lois ne peuvent pas être condamnés. Et Naples suit toujours les règles." Après cette décision, Naples remonte à la troisième place du classement, juste devant la Juventus, défaite (3-0) mardi soir pour la première fois de la saison face à la Fiorentina. Les deux équipes comptent 24 points, mais le Napoli accuse un match de retard sur ses concurrents. "Le premier commentaire est que nous avons toujours été étrangers à cette affaire et indifférents à celle-ci", a déclaré Fabio Paratici, le directeur sportif de la Juve, qui a appris la décision avant le match du soir. "Quand ils nous diront de jouer, on ira jouer. Cela dit, on était aussi là le 4 octobre." Selon les médias italiens, la rencontre sera reprogrammée au 13 janvier. Initialement prévu le 4 octobre, le match, plutôt que d'être annulé, puisque Naples ne s'était pas rendu à Turin, avait été considéré comme un forfait du club de Campanie. Naples avait porté son cas devant le Conseil de garantie des sports du Comité olympique italien (CONI) après avoir vu ses précédents appels rejetés par la Fédération italienne de football (FIGC) et la Lega Serie A. Le Napoli a fait valoir que les autorités sanitaires locales lui avaient ordonné de ne pas se déplacer en raison de deux cas positifs de Covid-19 dans le groupe, concernant Piotr Zielinski et Eljif Elmas. Le match était prévu quelques jours seulement après une rencontre face à Gênes, club au sein duquel une vague d'une douzaine de cas de Covid s'était déclarée dans la foulée.

Libé
Mercredi 23 Décembre 2020

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS