Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nadia Akerrouach: Les films éducatifs peuvent être très instructifs de par leur contenu informatif




Nadia Akerrouach: Les films éducatifs peuvent être très instructifs de par leur contenu informatif
La deuxième édition du Festival du film éducatif pour les enfants des colonies de vacances a été organisée récemment dans plusieurs sites, notamment à Ain Sebaa, Mohammedia, Bouznika, Tamaris et El Haouzia. Initié par l’Association «Soura» pour le patrimoine culturel, sous le thème «Le film éducatif au service des colonies de vacances», l’évènement a accueilli, un mois durant, plus d’un millier d’enfants.   Selon Nadia Akerrouach, présidente de l’Association et directrice du festival, ce dernier a enregistré, pour cette deuxième édition, un nombre record de participants, d’ateliers et de projections.  «Les films éducatifs peuvent être très instructifs de par leur contenu informatif. Ils permettent aux enfants de découvrir de nouveaux univers ou encore de porter un nouveau regard sur ce qu'ils connaissent déjà», explique Nadia Akerrouach. Et d’ajouter: «Un film éducatif de qualité permet de sensibiliser le jeune public à des sujets importants à aborder comme : «Comment sensibiliser les enfants au racisme, à la discrimination ? Comment parler du handicap ? etc.». «Dans ce contexte, les films pédagogiques permettent de faire passer des messages difficiles d'une manière indirecte et divertissante», conclut-elle.
Concernant le jury de cette édition, il a été présidé par le réalisateur Abdelkarim Darkaoui, avec à ses côtés l’actrice Souad Al Ouazzani, le poète, chercheur et acteur associatif  Abdelghani Aref, l’artiste peintre Rachid Yakhoz, en plus de l’enfant acteur Zoubir Abou Al Fadl. Après de longues discussions et des débats houleux, ils ont décidé de saluer les performances de l’actrice Asmaa Benzakour pour son rôle dans le film «La mère, une école» du réalisateur Abdellah Hak, en plus des performances de l’acteur Yacoub pour son rôle «Fils d’homme important» du réalisateur Abdelmjid Adhabi. Pour ce qui est du prix du jury, il a été décerné au film «Achallal» de Mohamed Ahzaoui, alors que le grand prix est revenu à Soufiane Sanoui pour son film «Farha». Il a également remporté le prix du public qui est attribué par les enfants du festival.
Rappelons enfin que la cérémonie de clôture de cette deuxième édition s’est déroulée en présence de nombreuses vedettes de la musique, du cinéma et de la télévision, dont Driss Roukh, invité d’honneur,  Si Mehdi, Hamid Anidar. Un hommage a, par ailleurs, été rendu au célèbre comédien Idriss Krissi, connu sous le nom de «Ba Driss».  

M.O
Jeudi 24 Octobre 2019

Lu 992 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com