Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial 2026 : La candidature marocaine validée par le Conseil de la FIFA




Le Conseil de la Fifa a validé, dimanche à Moscou, la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du Monde 2026 qui sera soumise au vote le 13 juin lors du 68è Congrès de l'instance.
Dans un communiqué, la Fifa indique que son Conseil, composé de 35 membres, a approuvé le rapport publié par la Task Force et a retenu les deux candidatures, celle des Fédérations de football du Canada, des Etats-Unis et du Mexique d’une part, et celle de la Fédération Royale marocaine de football, d'autre part, pour les soumettre au vote du congrès mercredi à Moscou.
Le dossier du Maroc avait obtenu une note globale de 2,7 sur 5, celle du trio USA/Canada/Mexique recevant la note de 4 sur 5, selon le rapport de la Task Force de l'instance internationale du football.
Le dossier de candidature vainqueur sera désigné par les 211 fédérations membres de la Fifa, à l'exception des fédérations candidates, le 13 juin à Moscou, lors du Congrès de l'instance, à la veille de l'ouverture du Mondial russe.
Le Maroc a besoin de 104 voix des 207 éligibles au vote, sachant que le continent africain dispose à lui seul de 53 voix.
Par ailleurs, il convient de rappeler que dans un entretien accordé à Radio France Internationale (RFI) publié sur son site Internet, le directeur général du Comité de candidature Maroc 2026, Hicham El Amrani, a affirmé que le Maroc est «le choix idéal» pour l’organisation de la Coupe du monde de football 2026, mettant en exergue les nombreux atouts dont dispose le Royaume et qui lui permettent d’ambitionner légitimement d’accueillir cet événement sportif planétaire.  
 «Notre pays est assez compact par rapport aux villes que l’on propose, par rapport aux distances qui devraient être parcourues par les joueurs et les supporters, par rapport à l’accessibilité du Maroc non seulement vis-à-vis de l’Europe et de l’Afrique, mais également d’autres pays, par rapport aux fuseaux horaires, par rapport à la passion exceptionnelle que tout le pays a pour le football, par rapport à la tolérance, l’ouverture et la possibilité de construire des ponts entre les peuples», a détaillé M. El Amrani.

Mardi 12 Juin 2018

Lu 224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés