Mohamed Knidiri : Un festival chargé d’espoir et tourné vers l’avenir pour mieux accueillir les festivités de l’année 2024

La Chine invitée d’honneur du 53ème FNAP

Jeudi 23 Mai 2024

Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, avec le soutien de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, du conseil de la région de Marrakech-Safi, du conseil de la ville de Marrakech et de la commune du Mechouar Kasbah, se tiendra du 4 au 8 juillet prochain le Festival national des arts populaires de Marrakech (FNAP) , sous le thème « Rythmes et symboles éternels ».

Au programme, plus de 700 artistes issus de différentes régions du Royaume et trois célèbres troupes étrangères venant des quatre coins du monde, dont l’Afrique, l’Europe, l’Amérique latine, l’Asie en plus de l’Inde.

Cette 53e édition, qui rendra hommage à la Chine en tant que pays invité d’honneur, est ouverte sur les musiques et danses du monde et sonne déjà comme la continuité de sa réussite aussi bien au niveau national qu’international. 

Le professeur Mohamed Knidiri, président de l’AGA et directeur du Festival, souligne à ce propos : «Cette année et malgré les différends politiques et la disparité dans les traditions et coutumes, les ensembles folkloriques des danses traditionnelles d’ici et d’ailleurs danseront au nom de la fraternité mondiale, si chaleureuse dans l’impériale ville ocre des Almohades Marrakech.

Cette année a été gravement marquée par le conflit et la crise humanitaire que subit la Palestine. Le FNAP va en quelque sorte réussir à chasser les mauvaises pensées pour renouer avec les valeurs fondamentales qui caractérisent le Maroc grâce à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, qui apporte indéfiniment sa pierre à l’édifice de la fraternité, de l’humanité, de la solidarité et de la paix dans cette région aussi bien que dans le monde. Cette édition, c’est aussi un festival entre adaptation, résilience et espoir, en particulier riche «d’espoir» tourné vers l’avenir pour mieux accueillir les festivités de l’année 2024 ».

Et d’ajouter que «le FNAP permet de développer l’activité touristique et hôtelière dans la ville et ses régions qui bénéficient des retombées de l’événement et créent une dynamique culturelle, facteur d’envergure de l’attractivité touristique aussi bien pour les nombreux touristes que les autochtones, tout en créant des emplois aussi bien pour les jeunes que les moins jeunes durant la période estivale. Et ce, tout en stimulant l’activité des entreprises de l’artisanat et évidemment développer le secteur du tourisme local et de l’hôtellerie à  l’échelle nationale».

« Grâce aux nouvelles technologies de l’information qui prennent chaque jour plus d’ampleur dans notre société à l’image de la toile médiatique mondiale, nous continuons de tisser des liens avec les pays du monde entier, et ce, à travers un échange riche en sons, danses, couleurs et humanité dans le partage de notre patrimoine, la découverte et l’appréciation de nouvelles cultures », a fait savoir M.Knidiri.

Ce rendez-vous de la culture marocaine et du reste du monde accueille chaque année des milliers de visiteurs. Implanté au cœur de la cité ocre, Capitale de la culture du monde islamique en l’an 2024, cet évènement est une occasion unique de découvrir une culture plurielle et actuelle exprimée par ses musiciens, danseurs, chanteurs et artistes des différentes régions d’ici et d’ailleurs. C’est aussi l’occasion de participer à la rencontre de l'identité culturelle nationale métissée avec d'autres cultures et courants musicaux.

Outre les concerts, le programme du 53ème FNAP comporte aussi des débats, tables rondes, expos d’arts plastiques, défilés de caftans haute couture, etc.

Z.W

Z.W

Lu 737 fois

Cinema | Livre | Musique | Exposition | Théâtre







Inscription à la newsletter

LES + LUS DE LA SEMAINE