Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Benabdelkader visite les chantiers de réhabilitation du tribunal de première instance et de la Cour d'appel d'Al Hoceima



Le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, s’est arrêté, vendredi, sur l’avancement des travaux de réhabilitation du tribunal de première instance et de la Cour d'appel d'Al Hoceima. Mohamed Benabdelkader, qui était accompagné du premier président de la Cour d'appel d'Al Hoceima, du procureur général du Roi près cette Cour, et de plusieurs responsable judiciaires et administratifs, s'est informé de l'état d'avancement des travaux dans ces deux institutions, qui jouent des rôles importants et fournissent des services judiciaires et administratifs aux habitants de la province. Ces projets, dont chacun d'entre eux a nécessité une enveloppe budgétaire globale d'environ 1,4 million de dirhams, portent notamment sur la peinture, le revêtement du sol, la rénovation de la plomberie et des réseaux électriques, ainsi que l'évacuation des eaux et l'assainissement. A cette occasion, le ministre a visité les différents espaces et installations des deux structures judiciaires, qui comportent des locaux administratifs, des salles d'audience, des espaces d'accueil, des salles de détention et des bureaux réservés aux responsables judiciaires. Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l'équipement et de la gestion du patrimoine au ministère de la Justice, Hassan Berri, a souligné que ces projets visent à améliorer la qualité des services judiciaires fournis au profit des habitants de la province et à réhabiliter ces tribunaux, pour qu'ils puissent jouer les rôles qui leur sont assignés. Les travaux de réhabilitation des deux structures judiciaires avancent à bon rythme, a fait savoir le responsable, notant que le taux de réalisation a atteint environ 80%. Hassan Berri a indiqué que le ministre a tenu une réunion avec les responsables judiciaires et administratifs de la circonscription judiciaire d'Al Hoceima, qui a été l’occasion pour s'arrêter sur les attentes des différents services judiciaires, et échanger sur les projets de loi et le fonctionnement des tribunaux.

Mémorandum d'entente entre le ministère de la Justice et l’Ordre des avocats de Nador

Le ministère de la Justice et l’Ordre des avocats de Nador ont signé, jeudi, un mémorandum d’entente pour la formation à l’utilisation destechnologies numériques et la gestion de la plateforme d'échange électronique des avocats. Ce mémorandum d’entente a été signé à la Maison de l’avocat de Nador par le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, et le bâtonnier de Nador, Abdelkader El Benyahiati, en présence des membres de cet ordre et de responsables judiciaires. Il s’agit de renforcer la coopération entre les deux parties, particulièrement en matière de formation des avocats à l'utilisation de cette plateforme, en vue de faciliter l'échange électronique des documents entre les avocats et lestribunaux en confirmant leur authenticité via une signature électronique. La plateforme permet aussi d'archiver par voie électronique les dossiers des avocats, en leur permettant de les consulter à tout moment, dans le but d’atteindre l’objectif d'une justice simplifiée et efficace, à travers le recours à la technologie moderne. Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Benabdelkader a mis en exergue l’importance des mémorandums d’entente signés par le ministère de la justice avec les Ordres des avocats à travers le Maroc, en perspective d’une transition digitale des différents métiers et services du secteur de la Justice. Il s’agit d’aider les avocats à intégrer les technologies numériques de communication et gérer la plateforme d’échange de l’avocat, qui fait partie de plusieurs applications et plateformes digitales développées par le département de la justice dansle cadre du schéma directeur de la transformation numérique du secteur, a-t-il ajouté. De son côté, Abdelkader El Benyahiati a souligné, dans une allocution à cette occasion, l’urgence de la transition vers une gestion digitale du secteur de la justice, notamment à la lumière des circonstances liées à la pandémie de la Covid-19, estimant que cet objectif requiert la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants pour assurer l’efficacité de ce secteur au profit des citoyens. La cérémonie de signature a été suivie d’une rencontre de communication entre des responsables du ministère de la Justice et les membres de l’Ordre des avocats de Nador, axée sur la plateforme électronique des avocats et la stratégie de transformation numérique du secteur de la justice. Le ministre de la Justice a, par ailleurs, procédé, au siège de la Cour d’appel de Nador, à la remise de Wissams Royaux à des cadres desservices de greffe de la circonscription judiciaire de Nador, ainsi qu’à la présentation de nouveaux chefs des services de greffe au niveau de cette circonscription. Cette cérémonie, tenue en présence notamment du gouverneur de la province de Nador, Ali Khalil, du premier président de la Cour d’appel de Nador, du procureur général du Roi près cette Cour et de responsables judiciaires et administratifs, a été également marquée par la présentation de la première promotion des femmes adoules au niveau de cette circonscription judiciaire.

Libé
Lundi 11 Janvier 2021

Lu 108 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS