Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Benabdelkader inaugure le siège du tribunal de première instance de Tinghir

Construit sur une superficie de 7.500 m2 et comptant 4 salles d’audience, 53 bureaux et d’autres locaux




Le siège du tribunal de première instance de Tinghir a été inauguré vendredi en présence du ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, ainsi que de plusieurs personnalités et responsables civils et militaires.
A cette occasion, le ministre et la délégation l’accompagnant ont visité les différentes dépendances de ce tribunal dont la construction intervient dans le cadre du rapprochement de l’administration de la justice des citoyens.
Inauguré en présence aussi du gouverneur de la province de Tinghir, Hassan Zitouni, ce tribunal, construit dans le respect de l’architecture marocaine, compte plusieurs équipements et installations modernes, dont 4 salles d’audience et 53 bureaux répartis sur quatre niveaux.
Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Benabdelkader a indiqué que l’inauguration du siège du tribunal de première instance de Tinghir s’inscrit dans le cadre du programme national adopté par le ministère de la Justice visant la rénovation et la modernisation des infrastructures de l’administration de la justice et la réalisation de nouvelles structures.
Il a précisé qu’il a été procédé, à cet égard, à la construction de ce nouveau tribunal de première instance qui vient remplacer le centre du juge résident de cette ville, rappelant que les habitants de Tinghir se déplaçaient auparavant à Ouarzazate pour leurs procédures judiciaires.
Il a relevé que cette nouvelle infrastructure se caractérise par son architecture marocaine authentique, ajoutant qu’elle a été construite sur une superficie de 7.500 m2 et qu’elle est dotée des équipements techniques et installations nécessaires, dont 4 salles d’audience, 53 bureaux, ainsi que des locaux pour les archives et l’accueil des justiciables.
Relevant que les installations et équipements de ce tribunal répondent aux conditions de travail des juges et avocats, le ministre a fait observer qu’il s’agit d’"un chef-d’œuvre architectural qui constitue un motif de fierté et qui contribuera au rapprochement de la justice des citoyens et leur permettra d’accéder à ses services dans les meilleures conditions".
Pour sa part, le président du tribunal de première instance de Tinghir, Abdellatif Al Ansari, a indiqué que l’inauguration du siège de cette juridiction intervient dans le cadre du rapprochement de la justice des citoyens, surtout que la ville disposait uniquement d’un centre du juge résident qui relevait du tribunal de première instance d’Ouarzazate.
Il a fait savoir que deux centres des juges résidents à Kelâat Mgouna et Boumalne Dadès relèvent désormais du tribunal de première instance de Tinghir qui constitue "un modèle" en termes d’architecture et d’équipements.

Lundi 17 Février 2020

Lu 925 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif