Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Belaich nommé Représentant spécial de l’UA au Soudan




Mohamed Belaich nommé Représentant spécial de l’UA au Soudan
Le 864ème Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine (UA) s’est félicité, mardi à Tunis, de la nomination de l'ambassadeur marocain Mohamed Belaich, en tant que Représentant spécial de l’organisation panafricaine au Soudan.
Réuni en marge de la 8ème retraite conjointe entre le Corps des Représentants permanents (COREP) et la Commission de l'Union africaine (CUA), les quinze membres du conseil ont souligné que cette nomination entre dans le cadre des initiatives lancées par le président de la CUA, Moussa Faki Mahamat, en particulier son engagement et son interaction avec différentes parties prenantes soudanaises lors de sa récente visite à Khartoum et le déploiement d’une équipe de l’UA chargée de soutenir les efforts en cours pour la mise en place des arrangements nécessaires pour la transition.
Ils ont également réitéré la solidarité de l’UA avec le peuple soudanais, qui ambitionne de déterminer son propre avenir, et son engagement et sa volonté de continuer à soutenir le Soudan pendant cette période, conformément aux instruments et principes pertinents de l'organisation africaine.
Il a reconnu des progrès graduels accomplis jusqu'à présent par les parties prenantes soudanaises dans les négociations en vue de la conclusion d’un accord sur les modalités, les structures et le calendrier d’une transition du pouvoir qui mènera à l’organisation d’élections libres, équitables et transparentes.
Tout en encourageant les parties prenantes soudanaises à poursuivre un dialogue constructif pour assurer la mise en place de l'Autorité de transition dirigée par des civils, sans plus tarder, il a décidé de prolonger de soixante jours le délai fixé pour la remise du pouvoir à une autorité de transition dirigée par des civils.
Dans ce contexte, il a souligné que cette prolongation est accordée pour permettre la mise en place d'une autorité de transition dirigée par des civils, appelant les différents acteurs soudanais à continuer à travailler ensemble en vue d’achever dans les plus brefs délais les négociations et se mettre d'accord sur la composition d'une autorité de transition dirigée par des civils.
Le Conseil a en outre appelé le président de la Commission à poursuivre ses efforts en vue de parvenir à un accord sur un système inclusif et consensuel dirigé par des civils.

Jeudi 2 Mai 2019

Lu 390 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com