Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Arrouchi : Le Maroc plaide pour la création d' une plateforme d’ experts dans les domaines de la sécurité alimentaire,sanitaire et énergétique


Libé
Jeudi 23 Juin 2022

Le Maroc a plaidé, mardi à l’Union africaine à Addis-Abeba, pour la création d’une plateforme d’experts dans les domaines de la sécurité alimentaire, sanitaire et énergétique. L’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 44eme session ordinaire du Comité des représentants permanents de l’UA (COREP) préparatoire à la 41ème session ordinaire du Conseil exécutif prévue les 14 et 15 juillet à Lusaka en Zambie, a souligné la nécessité de la création au niveau du continent d’une plateforme d’experts dans les domaines de la sécurité alimentaire,sanitaire et énergétique. Le diplomate marocain a relevé que le contexte actuel, sujet à des crises sanitaires et sécuritaires récurrente, avec un impact avéré sur le continent africain, impose un suivi rigoureux et continu de ces thématiques d’importance vitale au continent et de grands défis qui se posent pour les citoyens africains. M. Arrouchi a, dans ce sens, émis la demande à ce que les organes délibérants de l’Union africaine inscrivent ces points de manière permanente à l’ordre du jour de leurs travaux, afin de permettre à cette plateforme d’experts de saisir l’institution panafricaine de données scientifiques et fiables permettant à l’Union de prendre des recommandations sur des bases solides. Le COREP a entamé lundi les travaux de sa 44ème session ordinaire préparatoire à la 41ème session ordinaire du Conseil exécutif (ministres des Affaires étrangères) prévue les 14 et 15 juillet à Lusaka en Zambie. Cette 44ème session, dont les travaux se poursuivent à huis clos jusqu’au 08 juillet prochain,se penchera sur le projet de l’ordre du jour de la 41ème session du Conseil exécutif, les rapports des sous-comités du COREP sur les questions d'audit, la coopération multilatérale, les droits de l'Homme, la démocratie et gouvernance. Les représentants permanents vont procéder également à l’examen des rapports du Sous-comité sur la supervision générale et la coordination budgétaire, financière et administrative, les réformes structurelles et les questions environnementales Cette session devra discuter aussi des rapports des Comités techniques spécialisés genre, égalité et autonomisation des femmes, affaires sociales, développement, travail, emploi, migration, réfugiés et personnes déplacées internes, santé, infrastructures de transport transcontinentales et interrégionales, énergie, justice et affaires juridiques en plus des rapports de la Commission de l’Union, des autres organes de l’UA et des agences spécialisées.


Lu 270 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS