Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ministère de la Solidarité et ONG main dans la main

Mise en place d’un plan d'action pour la protection des enfants en situation de vulnérabilité




Ministère de la Solidarité et ONG main dans la main
Le ministère de la Solidarité, du Développement social, de l'Egalité et de la Famille a mis en place un plan d'action pour la protection des enfants en situation de vulnérabilité, dans un contexte marqué par la pandémie du nouveau coronavirus.
Ce plan d’action, adopté dès le 20 mars, s'inscrit dans les efforts déployés par le ministère pour protéger les enfants en situation de vulnérabilité contre les répercussions du confinement que vit le Royaume, afin de limiter la propagation du Covid-19.
Il consiste à fournir divers services d'urgence destinés aux enfants en situation de vulnérabilité, en particulier ceux vivant dans les établissements de protection sociale et les enfants des rues, a indiqué le ministère dans un communiqué.
Cette initiative prévoit plusieurs mesures visant à améliorer les services de proximité, mettre en place des mécanismes de veille et de suivi continus, fournir des services d'écoute aux enfants en situation de vulnérabilité, offrir des services de soutien psychologique à distance, ainsi que des supports de communication destinés aux enfants des établissements de protection sociale et à leurs éducateurs.
Concernant le renforcement des services de proximité pour les enfants en situation de vulnérabilité, le ministère a d'ores et déjà commencé à soutenir des projets d'associations visant à faire face aux conséquences sociales de la prise en charge et de la protection des enfants en période de confinement, a souligné la même source.
Ledit département a, en outre, mis en lumière les efforts déployés par les associations et leur dévouement pour la protection et l’aide aux enfants en situation de vulnérabilité, appelant les associations œuvrant dans le domaine de l’enfance et disposant de projets similaires, à en faire part dans les plus brefs délais aux services concernés du ministère.
De plus, les associations ayant un accord de partenariat avec le ministère peuvent, exceptionnellement, changer l’affectation budgétaire de leurs subventions, pour financer des projets urgents, révèle la même source, notant que les associations sont priées d’adresser au ministère une demande jointe à la fiche technique, téléchargeable sur le portail du ministère (social.gov.ma).
Concernant la mise en place d'un mécanisme de veille et de suivi continus, le ministère a fixé, en coordination avec l'Entraide nationale, des numéros de téléphone destinés à tous les établissements de protection sociale, pour joindre près de 25 unités de protection de l’enfance, de même que des équipes d’assistance sociale pour les enfants, dans les délégations de l’Entraide nationale des provinces ne disposant pas d’unités de protection de l’enfance, dans le but de recevoir des appels téléphoniques d’enfants victimes de toutes formes de violence et d’exploitation.
Quant à la prise en charge des enfants des rues, le ministère a mis en place en coordination avec l’Entraide nationale, des numéros de téléphone des unités de protection de l’enfance et d’assistance sociale à disposition des acteurs territoriaux, pour recevoir des informations sur la localisation des enfants des rues, afin de leur fournir le soutien nécessaire, soit en les réintégrant au sein de leurs familles, ou en leur procurant un hébergement d’urgence.
S’agissant du soutien psychologique à distance des enfants dans les établissements de protection sociale, le ministère, en coordination avec l’Entraide nationale, a mobilisé une équipe de psychologues cliniciens et a affiché leurs numéros de téléphone et adresses électroniques au sein des établissements de protection sociale, pour recevoir les appels et messages d’enfants ayant du mal à s'adapter en cette période de confinement et leur fournir des services de soutien psychologique à distance et pour conseiller les éducateurs et les fonctionnaires de ces établissements.
En ce qui concerne la sensibilisation et la communication, le ministère œuvre à préparer des supports de communication appropriés pour les enfants et leurs éducateurs dans les établissements de protection sociale, notamment dans les domaines de la prévention des infections, de l'enseignement à distance, du soutien psychologique des enfants et de la protection des enfants contre la violence et l'exploitation.

Vendredi 3 Avril 2020

Lu 514 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Recrudescence des violences durant le confinement

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Baisse du taux de reproduction du coronavirus