Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mbappé a grandi tout seul à Old Trafford




Mbappé a grandi tout seul à Old Trafford
Il avait la lourde tâche de faire oublier les absences de Neymar et Cavani: il a réussi. L'attaquant du PSG Kylian Mbappé a marqué et enterré Manchester United mardi soir en huitième de finale aller de la Ligue des champions (2-0).
Et il a parlé en vieux sage: "J'ai envie de dire qu'il faut qu'on arrête de vendre la peur". "Les gens doivent arrêter d'avoir peur, le foot ça se joue sur un terrain", a-t-il confié sur RMC. "Bien sûr Neymar est ultra important, Cavani est fondamental mais voilà, le foot, ça se joue sur un terrain et on l'a montré aujourd'hui."
C'est lui qui inscrit le but du 2-0, qui tue le match. L'entraîneur du PSG Thomas Tuchel n'en demandait sans doute pas tant en l'alignant seul en pointe. Le technicien allemand l'avait clamé avant le match: il ne mettrait pas la pression sur le jeune champion du monde, lui qui avait pris ses habitudes à la droite de la "MCN".
Les absences de Neymar et d'Edinson Cavani ne devaient pas se transformer en boulet au pied du jeune Français.
"On ne peut pas mettre la pression sur Kylian, ce n'est pas son travail de remplacer +Ney+ et +Edi+ et d'être Kylian en même temps", avait ainsi affirmé l'entraîneur, tentant de protéger son joueur. "Il doit jouer libre, avec confiance. (...) Il est ici pour grandir et c'est exactement le bon moment pour le faire."
Reste qu'à Old Trafford, sans les deux Sud-Américains, il n'y avait que lui ou presque en attaque... dans un dispositif qui l'a d'abord laissé un peu seul au milieu des "Red Devils". En tout cas bien loin de Julian Draxler, dont le soutien offensif s'est fait discret.
Ainsi, pour l'un de ses premiers ballons, à la 14e minute. Il a tourné, viré, dribblé aux 25 mètres mais sans soutien, il n'a pas pu trouver la solution, restant seul sur son île.
Après plus de 25 minutes de purgatoire, les Parisiens sont enfin venus à sa rescousse. Enfin bien lancé, il a fait admirer sa vitesse en débordant Shaw sur l'aile droite (27) ou en provoquant la faute d'un Young dépassé sur le flanc gauche (30).
Las, alors qu'il commençait à rentrer dans le match, il n'a pas réussi à négocier le seul bon ballon de Draxler. Parti dans le dos de la défense, à la limite du hors jeu, Mbappé a manqué son contrôle, se fermant l'angle face à un très bon De Gea (28).
S'il s'est fait discret en première période, l'ancien Monégasque s'est fait poison dans le second acte, notamment après l'ouverture du score de Presnel Kimpembe sur un corner de Di Maria (53).
Le jeune champion du monde avait d'ailleurs fait tonner un premier coup de semonce quelques secondes auparavant d'une tête détournée par De Gea... pour le corner victorieux.
Mais, à l'image d'un PSG enfin libéré, le Parisien n'a pas relâché son effort.
Servi depuis l'aile gauche par Di Maria, il a surgi pour marquer un but importantissime, celui du 2-0 à l'extérieur. Un but malin d'une petite reprise décroisée du plat du pied qui place le PSG en superbe position avant le match retour au Parc des Princes.
Dommage pour lui, il aurait même pu enfoncer les Mancuniens, assommés. Mais, le buteur est tombé sur un grand De Gea, qui a remporté son duel d'une main ferme (63).
"On est un peu frustré parce que je peux mettre un troisième (but) et je pense que, avec le troisième, c'est terminé mais je vais me préparer pour en mettre un autre au retour", a souligné Mbappé, en perfectionniste.
Tuchel voulait voir mûrir son prodige. Dans le duel des champions du monde avec Paul Pogba, exclu pour un second carton jaune en fin de match, c'est bien Mbappé qui a été le plus grand.

Rome surclasse Porto

L'AS Rome s'est imposée à domicile devant le FC Porto (2-1), mardi, grâce à un doublé de son jeune milieu de terrain de 19 ans Nicolo Zaniolo, lors de la manche aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions.
Mais le but d'Adrian (79e), pour les Portugais, maintient le suspense avant le match retour, à Porto, le 6 mars.

Jeudi 14 Février 2019

Lu 254 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com