LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mbappé-Griezmann, connexion entre patrons 


Lundi 27 Mars 2023


Le capitaine et son lieutenant. Buteurs et complices, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann ont éclairé le Stade de France contre les Pays-Bas (4-0) vendredi, offrant aux Bleus un nouvel élan en direction de l'Euro-2024.


Les deux attaquants avaient commencé la semaine internationale avec le même objectif individuel: le brassard de capitaine, abandonné par Hugo Lloris et finalement récupéré, sans surprise, par le Parisien de 24 ans.

Ils la terminent avec le même sourire, celui des vainqueurs et celui des buteurs, dans un Stade de France comble et conquis par ses deux hommes forts.


Le capitanat est une récompense que l'on dévore tout seul... Mais le succès, lui, se partage, et cette large victoire face aux Néerlandais est sans doute précisément ce qu'il fallait à ce duo pour marcher d'un même pas vers l'avenir.

"Est-ce que c'est un symbole? Peut-être pour (les médias). C'est une très bonne chose en tout cas. Ils peuvent être passeur, buteur, cela amène de la diversité", a glissé Didier Deschamps après la rencontre.


Trois mois après la finale frustrante au Mondial contre l'Argentine et quinze mois avant l'Euro en Allemagne (14 juin-14 juillet 2024), le sélectionneur sait qu'il n'aura pas de problème d'ego à gérer sur la route des éliminatoires quand ses deux soldats se répartiront ainsi le tableau de score.

Car l'ogre Mbappé (deux buts) et le vorace Griezmann (un but) ont chacun eu leur assiette, vendredi soir, avec un menu complet.


Le premier plat a été servi dès la deuxième minute, par un "Kyks" altruiste. La passe pour "Grizi" était millimétrée, le joueur de l'Atlético Madrid ne s'est pas privé pour la convertir du pied gauche.

Le meneur de jeu aux cheveux teints en rose s'est alors immédiatement tourné vers son néo-capitaine pour aller savourer cet apéritif annonciateur de festin.


Quant à Mbappé, il a rapidement pu épancher sa soif sur un ballon en profondeur d'Aurélien Tchouaméni, soigneusement évité par Randal Kolo Muani, pour aligner Jasper Cillessen au premier poteau (21e). En fin de match, il s'est créé un doublé tout seul (88e), s'offrant un 38e but en Bleu, un de plus que Karim Benzema.


Entre temps, Griezmann avait également pu sortir sa recette secrète, un coup franc bien brossé et finalement repris victorieusement par Dayot Upamecano (8e), après un cafouillage de Cillessen.


Pour le N.7 des Bleus, c'est une renaissance. Lui qui avait accepté au Qatar un rôle de milieu de terrain plus travailleur que buteur, lui qui restait sur une improbable disette de 16 matches sans marquer en équipe de France, a enfin retrouvé la saveur des filets qui tremblent.


Ce 43e but sous ce maillot arrive au soir de sa 118e sélection - dont 75 d'affilée sans manquer un seul match ! - et lui permet de reprendre sa marche en avant à la troisième place du classement des buteurs, un tableau où Mbappé le chasse à une vitesse phénoménale.


Trois jours après son 32e anniversaire, Griezmann s'offre un joli lot de consolation avec ce but et cette prestation encore juste, dans le sillage de sa Coupe du monde étincelante.


Le natif de Mâcon, qui s'imaginait recevoir le brassard après les retraites internationales de ses glorieux coéquipiers, Lloris et Raphaël Varane, laissera-t-il la déception derrière lui ? "Ce sont deux joueurs qui s'entendent bien, qui ont toujours bien fonctionné ensemble et qui ont le même objectif: que l'équipe de France continue d'être performante", a dédramatisé Deschamps. "Il n'a pas changé ! C'est vous qui croyez qu'il a changé par rapport au brassard, mais c'est toujours le même", a balayé son jeune co-équipier en bleu Eduardo Camavinga après la rencontre.


S'il y avait le moindre doute, celui-ci s'est en effet dissipé au-dessus de Saint-Denis en cette soirée réussie, où les deux compères ont rayonné ensemble, même s'ils ne seront sans doute jamais les meilleurs amis du monde. "Je ne serai pas son supérieur hiérarchique. Il a une expérience en équipe de France que je n'ai pas", avait d'ailleurs insisté le N.10 dès jeudi.

Avec l'expérience de Griezmann et les statistiques de Mbappé, les Bleus semblent en tout cas bien lancés vers l'Euro.


Libé

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe