Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mauvaise opération pour les U23 de Beaumelle




Mauvaise opération pour les U23 de Beaumelle
Pour sa première à la tête des U23, Patrice Beaumelle a eu tout faux et c’est le moins que l’on puisse dire, comme en témoigne le match nul concédé samedi à Marrakech face au Mali (1-1). Un résultat qui rend hypothétique une qualification marocaine pour la prochaine CAN de la catégorie, quand bien même il reste encore un match retour à disputer demain à Bamako. 
En déployant ses hommes en 4-3-3, le technicien français a d’emblée donné le ton et il n’était pas difficile de lire ses intentions, à savoir confisquer le ballon et essayer de le récupérer le plus vite possible à la perte. Oui mais voilà, son ambition démesurée s’est heurtée à la fois au réalisme malien et au manque de vécu collectif de son groupe. Et pour cause, ses intentions de jeu ont été en totale inadéquation avec sa situation. C’est-à-dire un plan de jeu qui a besoin de temps pour être mis en place tout comme le pressing haut qu’il espérait. Sauf que lui n’en avait justement pas et au lieu de s’appuyer sur ce qui fonctionnait avant son arrivée, il a préféré faire table rase du passé. Tout d’abord en convoquant comme des messies plusieurs internationaux A. Il a même poussé la tendance jusqu’au bout en les titularisant tous, quitte à positionner Mazraoui en sentinelle devant la défense. Ce qui sonne comme un désaveu pour les joueurs qui étaient là avant eux, d’autant plus que les Hakimi, Mendyl et le premier nommé n’ont pas fait le match de leur vie. Loin de là. Seul En-Nseyri a surnagé. 
Malgré plusieurs avertissements, la charnière défensive marocaine a tout de même été prise à défaut à cause d’un mauvais alignement et d’un manque d’agressivité sur le porteur du ballon. Sur cette action, Dari et Boutouil ont aussi fait preuve d’une grande naïveté en laissant Ibrahima Koné ajuster à sa guise un tir imparable à ras de terre (31’). Le score aurait pu être beaucoup plus lourd si ce n’étaient les interventions salvatrices de Mehdi Benabid. Pour les motifs d’espoir, y en a pas des masses, mais le but égalisateur en a incarné deux. Dans la lignée de sa rencontre, El Mourabit a fait la différence sur le côté droit avant de centrer avec une précision démentielle pour la tête d’En-Nseyri qui a repris d’une belle tête piquée l’offrande de son coéquipier. 
Ce but ne doit rien à une quelconque organisation ou animation offensive. Et ceux qui ont vu le match auront certainement compris que les bonnes paroles distribuées par Beaumelle en conférence de presse n’étaient que du trompe-l’œil. Pour s’en persuader, il suffit de revoir sa réaction et son visage livide au moment de l’ouverture du score malienne. Un aveu de faiblesse qu’il n’a d’ailleurs pas tardé à exprimer en remplaçant El Ouardi, qui n’était pourtant pas le pire sur le terrain, par Douik. Tout ça pour repositionner dans le cœur du jeu Hakimi au côté de Mazraoui. Mais cela n’a rien donné, car ce n’est pas en accumulant les talents que l’on obtient un collectif fort et efficace. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à espérer que l’équipe nationale U23 et son coach retrouvent un minimum d’humilité dans le plan de jeu et pourquoi pas jouer le contre pour une fois. 
 

Divers

UFC

Le Marocain Ottman Azaitar s'est imposé par KO devant le Finlandais Teemu Packalen, samedi dans un combat du poids léger comptant pour le championnat UFC (Ultimate Fighting Championship) à Abu Dhabi.
Dès le début du combat, Ottman Azaitar, qui compte à son actif plusieurs victoires devant des champions mondiaux de cette discipline, a imposé son style face à son adversaire qui n'a eu qu'à se défendre.
Ottman Azaitar (29 ans), champion du monde des arts martiaux mixtes (MMA), n'a laissé, ainsi, aucune chance à Packalen qui s'est incliné par KO dès le premier round.
Dans des déclarations à la presse, Ottman Azaitar s'est dit ravi d'avoir réalisé cette victoire, exprimant ses remerciements à S.M le Roi Mohammed VI pour l'appui que le Souverain ne cesse de fournir aux frères Azaitar pour s'entraîner au Maroc dans le cadre des préparations aux différents combats et championnats du monde.
A rappeler que Abu Bakr Azaitar, frère de Ottman Azaitar, est le premier Marocain à avoir signé un contrat professionnel avec l'UFC.
Se déroulant dans la salle The Arena à Abu Dhabi, cette compétition connaît la participation de champions mondiaux issus de 13 pays.
A l'affiche de ce championnat, le combat historique tant attendu entre le Russe Khabib Nurmagomedov et l'Américain Dustin Poirier.

Beach-volley

La sélection nationale masculine de beach-volley s'est adjugé les commandes du classement africain, publié le 1er septembre par la Confédération continentale de la discipline, alors que les dames occupent la deuxième place.
Avec un total de 4.405 points, récoltés au terme de brillantes sorties continentales, en l’occurrence les Jeux africains de plage disputés à l'Île de Sal au Cap-Vert et les Jeux africains (Rabat-2019), les volleyeurs marocains ont devancé leurs homologues mozambicains (3.885 pts) et angolais (3.590 pts).
Les dames, médaillées d’or des Jeux africains de plage, occupent la deuxième place avec un total de 3.300 points, juste derrière l’Île Maurice (3.310,5 pts) tandis que le Nigeria est troisième avec 3.045 points.
Ce classement est publié mensuellement par la Confédération africaine, sur la base des participations internationales et continentales, ainsi que celles programmées dans le calendrier de la Fédération internationale de la discipline.

C.C
Lundi 9 Septembre 2019

Lu 1183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com