Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Espagne: Une nouvelle étape, synonyme de pragmatisme et d’ action


Libé
Mardi 5 Avril 2022

Maroc-Espagne: Une nouvelle étape, synonyme de pragmatisme et d’ action
Manifestement, entre le Maroc et l’Espagne, une nouvelle étape est née dans leurs relations historiques et stratégiques. Les deux pays voisins abordent un nouveau cap en inscrivant leurs relations dans une dynamique porteuse d’opportunités, de promesses en ayant pour fondement le respect mutuel, la confiance réciproque, la concertation permanente et la coopération franche et loyale. Le déclic a été amorcé le 18 mars dernier suite au message adressé à S.M le Roi Mohammed VI, parle Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez dans lequel il a apporté clairement son soutien au plan d'autonomie, considérant désormais l'initiative marocaine "comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible" pour résoudre ce différend. Cette évolution positive marque la volonté de Madrid de nouer une relation plus solide avec le Maroc, son partenaire stratégique. Des relations qui obéissent désormais à une feuille de route claire et ambitieuse couvrant tous les domaines du partenariat et intégrant toutes les questions d’intérêt commun. L'entretien téléphonique du 31 mars entre Sa Majesté le Roi et le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez est venu opportunément renseigner sur le renouveau qui empreint les relations entre les deux pays voisins et leur détermination à privilégier les voies du pragmatisme, de la concertation et de l’action. D’ailleurs, au cours de cet échange, S.M le Roi a réitéré Sa Haute appréciation pour le contenu du message qui Lui a été adressé, le 14 mars, parle Président du gouvernement espagnol qui est au demeurant conforme à l’esprit de l’appel du Souverain du 20 août 2021 à "inaugurer une étape inédite dans les relations entre les deux pays". Aujourd’hui, conformément à cette nouvelle donne, le Maroc entend aller de l’avant dans la mise en œuvre de ce processus vertueux en identifiant tous les moyens propres à conférer à ce partenariat effectivité, consistance et un caractère opérationnel. Il s’agit d’un pragmatisme, qui renseigne sur le souci du Souverain de passer à l’action concrète et à la réalisation de projets et programmes qui viendraient renforcer les relations bilatérales et créer des synergies mutuellement profitables. Ce partenariat, qui s’inscrit dans une nouvelle étape, fondée sur le respect mutuel, la confiance réciproque, la concertation permanente et la coopération franche et loyale, est appelé plus que jamais à faire l’objet d’un suivi minutieux pour qu’il produise l’effet escompté. Dans le contexte international actuel, empreint d’incertitudes et de grands défis, la recommandation Royale invitant les différents ministres et responsables des deux pays à mettre en œuvre des actions concrètes dans le cadre d’une feuille de route ambitieuse et couvrant tous les domaines du partenariat, intégrant toutes les questions d’intérêt commun, donne le bon tempo. Les deux pays pourraient-ils emprunter d’autres pistes que celles de la construction des fondements d’un partenariat solide, mutuellement profitable et concerté ? Aujourd’hui, les deux pays voisins et amis, déterminés à faire des avancées significatives dans tous les domaines qui s’inscrivent dans la durée, ont développé un partenariat stratégique de longue date et tissé des liens humains, culturels et économiques profonds. Ils envisagent l’avenir avec ambition et confiance pour bâtir une nouvelle étape qui soit porteuse de promesses, d’ambitions et d’actions concertées. Une nouvelle étape qui consacre la vision sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de la diplomatie active qu’il a initiée depuis son accession au Trône. Une diplomatie qui ne tergiverse pas sur les principes, qui choisit ses options en fonction d’objectifs précis en phase avec l’intérêt national "Le Maroc d’aujourd’hui n’est pas celui d’autrefois". A cet égard, le changement de la position espagnole concernant le dossier du Sahara marocain marque bien cette volonté inébranlable du Royaume de ne pas céder aux marchandages quand il s’agit de questions en relation avec sa souveraineté et la réussite de sa diplomatie dont les options sont choisies en fonction de l’intérêt national. Dès lors, la position volontaire du gouvernement espagnol de soutenir le plan marocain d’autonomie, comme étant "la base la plus sérieuse, réaliste et crédible", corrobore bien ces options et le bien-fondé des choix pris parle Maroc. Des choix qui lui ont valu de grandes réussites notamment sur la question du Sahara dans la mesure où, en plus des Etats-Unis, d’autres pays européens comme la France et l’Allemagne.


Lu 348 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p