Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Manchester United résiste à Liverpool, City se rapproche





Manchester United a bien défendu sa place de leader dimanche à Anfield Road en tenant en respect (0-0) le champion en titre, Liverpool, mais voit Manchester City, vainqueur de Crystal Palace (2-0), revenir sur ses talons. Après avoir eu chacun leur période, Reds et Red Devils se sont séparés sur un nul équitable mais pleinement satisfaisant pour personne. Avec 37 points, Manchester United conserve sa première place et Liverpool reste à portée, à trois longueurs, mais le tenant du titre glisse à la 4e place, Manchester City et Leicester étant intercalés à deux unités du leader. Ce nul, accroché et peu spectaculaire, a confirmé que le suspense en Premier League doit davantage à la baisse de niveau des Reds qu'aux progrès, bien réels, de ManU. La physionomie du match a été sans surprise, entre des hôtes qui ont monopolisé le ballon mais ont eu du mal à créer le danger et des visiteurs qui ont tout misé sur les contres. "On aurait dû mieux utiliser nos occasions en première période, ça nous aurait aidés,mais la performance était bonne", a simplement regretté le coach des Reds, Jürgen Klopp, sans vouloir s'étendre sur les difficultés offensives de son équipe qui n'a cadré que trois de ses 18 tentatives. Liverpool reste ainsi sur quatre matches sans victoire, dont trois sans marquer, en championnat. En face, après avoir fait le dos rond en première période, United a fini plus fort et termine aussi le match avec des regrets. "Pour être tout à fait honnête, je dois dire que je suis un peu déçu là tout de suite (...) En venant ici, avec leurs blessés, on pensait pouvoir faire un meilleur résultat", a estimé leur entraîneur Ole-Gunnar Solskjaer, à chaud. Alisson, le gardien des Reds, a effectué deux parades de grande classe, une du pied sur une reprise de Bruno Fernandes sur un centre en retrait (75e) et l'autre sur une frappe puissante de Paul Pogba,seul à sept mètres,mais droit sur le Brésilien (83e). Ce résultat reste toutefois légèrement plus favorable aux tenants du titre, qui ont encore une marge de progression s'ils retrouvent quelques-uns de leurs blessés, alors que Manchester United est peut-être déjà de train de plafonner. Sans faire beaucoup de bruit, Manchester City est revenu aux avant postes de la Premier League et s'affirme comme un candidat très sérieux au titre. En battant facilement Crystal Palace (4-0), les champions 2018 et 2019 sont revenus à deux points de leur voisin United, mais ils pourraient s'emparer de la tête du classement mercredi en recevant Aston Villa en match en retard de la première journée. Les hommes de Pep Guardiola restent sur 15 matches sans défaite dont 12 sans prendre de but, mais ils ont cette fois ajouté l'efficacité offensive même si, paradoxalement, c'est un défenseur qui s'est illustré. John Stones, ancien international anglais, a inscrit ses deux premiers buts (1-0, 36e et 3-0, 68e) en championnat pour City qu'il a rejoint en 2016. Le score a été complété par Ilkay Gündögan (2-0, 58e) et par un superbe coup-franc direct de Raheem Sterling en pleine lucarne (4-0 ,88e). Bien aidé par un but sublime de Tanguy Ndombele, Tottenham a battu la lanterne rouge Sheffield United (3- 1) et continue à suivre le rythme des leaders en se plaçant à la 5e place, quatre points derrière Manchester United. Accrochés chez eux,mercredi, par Fulham (1-1) après avoir mené au score, les Londoniens ont cette fois su se mettre à l'abri. Ils avaient ouvert le score dès la 5e minute, par Serge Aurier sur corner(1- 0, 5e), avant que Harry Kane ne double la mise, d'un tir enveloppé au ras du poteau (2-0, 40e). Ndombele a parachevé le succès d'un but magnifique (3-1, 62e). Servi par une louche de Steven Bergwijn, il a réussi à lober acrobatiquement de l'extérieur du droit Aaron Ramsdale. De quoi assommer Sheffield qui avait réduit le score trois minutes plus tôt par une tête de David McGoldrick (2- 1, 59e).

Libé
Lundi 18 Janvier 2021

Lu 501 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.