LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malak El Allami hérite d’entrée de la tenante du titre

Tirage au sort du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis

Lundi 20 Mai 2024

Malak El Allami hérite d’entrée de la tenante du titre
La Marocaine Malak El Allami affrontera la tenante du titre et 48e mondiale, l’Italienne Lucia Bronzetti, au premier tour du tableau final du 22è Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, dont le tirage au sort a eu lieu samedi à Rabat.

Les deux autres Marocaines Aya El Aouni et Yasmine Kabbaj, également bénéficiaires de wild-cards, héritent respectivement de l’Egyptienne Mayar Sherif (80e mondiale), qui a perdu samedi la finale de l’Open de Parme, et l’Italienne Elisabetta Cocciaretto, classée à la 56e place mondiale.

Pour le directeur technique de cette édition, Khalid Outaleb, les joueuses marocaines auront une entrée en lice difficile à partir de lundi, surtout El Allami qui aura affaire à la tenante du titre, ainsi qu’El Aouni, dont l’adversaire est animée par la volonté de remporter le titre.

Dans une déclaration à la presse, il a souligné que la participation de trois joueuses marocaines au tableau final est sans précédent dans cet événement tennistique international, qui sera marqué pour la première fois de son histoire, a-t-il ajouté, par un derby nord africain entre El Aouni et Sherif.

Commentant les résultats du tirage au sort, M. Outaleb a affirmé que la quête du titre ne sera pas de tout repos, vu le niveau élevé des participantes, en plus du timing de cette édition, organisée juste une semaine avant Roland-Garros, offrant ainsi une belle occasion aux joueuses de se préparer à cet événement phare du tennis mondial.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce rendez-vous sportif international connaîtra la participation de 60 joueuses de 23 pays, dont 30 joueuses du top 100, comme la tenante du titre, Bronzetti, la Chinoise Yue Yuan (38e), l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (47è mondiale) et Cocciaretto.

La joueuse sacrée lors du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, doté de 267.000 dollars, empoche un total de 250 points au classement WTA, contre 163 pour la finaliste et 98 pour les demi-finalistes.

Le titre de la précédente édition est revenu à Bronzetti après sa victoire en finale face à l’Autrichienne Julia Graber 4-6, 7-5, 7-5.

Libé

Lu 237 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter