Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Malaise dans la société, 40 ans d'actualité sociétale marocaine

Le nouveau recueil de Mohamed Jibril


Libé
Vendredi 7 Janvier 2022

"Malaise dans la société, 40 ans d'actualité sociétale marocaine" est le titre du nouveau recueil de Mohamed Jibril, paru aux éditions Le Fennec et édité avec le concours de l'Institut Français du Maroc (programme d'aide à la publication 2020-2021).

Ce livre de 472 pages, divisé en 6 parties à savoir "Jeunes en mal d'horizons", Vies quotidiennes", "Façons d'être", "Le Chaudron Casablancais", "Marges régionales" et "La nasse des conservatismes", présente "un panorama de l'évolution des phénomènes d'ordre sociétal au Maroc, depuis les années 1970 à nos jours, sous forme de kaléidoscope constitué par le montage d'une sélection d'articles de différents genres".

Dans sa préface, le politologue Mohamed Tozy indique que "Malaise dans la société, 40 ans d'actualité sociétale marocaine" retrace cinquante ans d'une trajectoire professionnelle de journaliste engagé depuis les années soixante-dix jusqu’à nos jours".

De l'avis de M. Tozy, Jibril a été parmi les premiers à prendre conscience de l'importance du tournant que vivait la société marocaine. "Les écrits que nous propose Jibril, alias Mohamed Chaoui, alias Abou Nadar, alias Ahmed Laaroussi sont d'une grande diversité", relève le politologue, qui exprime sa joie, à l'écriture de la préface, à dépouiller tous les numéros des années 79,80 et 81, y compris les numéros qui ont constitué la plus grande partie de la matière que propose Jibril dans son ouvrage.

Dans l'avant-propos de son recueil, Mohamed Jibril écrit que la sélection des textes (reportages, portraits, enquêtes et analyses) parus entre les années 1970 et 2020 dans différents périodiques, "est une approche journalistique de cette évolution à facettes multiples sur cette longue période. Ceci à travers des instantanés aussi bien que des vues plus larges, regroupés par thèmes et selon une périodisation, pas nécessairement chronologique".

A travers ce livre, l'auteur espère donner aux lecteurs, notamment parmi les nouvelles générations, une certaine mesure aussi bien des changements manifestes ou relatifs que des inerties ou régressions, exacerbées par les conservatismes.


Bouillon de culture

Omar Dakhouch de "Tagada" n’est plus
 
L’artiste Omar Dakhouch, l’un des fondateurs du groupe musical "Tagada" est décédé, jeudi, à l'âge de 70 ans, après un long combat contre la maladie, apprend-on de sources du milieu artistique.

Omar Dakhouch a été l’un des artistes phares de la chanson populaire, interprétée par des groupes puisant dans le patrimoine marocain, en particulier au cours des années 70 et 80.
Avec le départ d’Omar Dakhouchi, Tagada aura perdu son troisième membre après les décès de Mohammed Louz (2019) et de Mustapha Mounafier (2015).
 
Emission
 
M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, vient de lancer "SporTime", une nouvelle émission mettant en lumière les principales actualités sportives à l'échelle nationale, continentale et internationale.

L’émission, préparée et présentée par le journaliste Morad Moutaouakkil, ambitionne de placer le téléspectateur au cœur de l’actualité et des compétitions sportives nationales ou internationales à travers des reportages de terrain et des déclarations de pratiquants et d'observateurs sportifs, outre des analyses fournies par des invités depuis le studio des talk-shows de M24.

L’émission, d’une durée de 26 minutes, sera diffusée chaque lundi à 20H30 avec une rediffusion le mardi à 14H30.

Pour son premier épisode, "SporTime" a accueilli l'entraîneur du FUS, Jamal Sellami, qui a évoqué son expérience avec l'équipe, ainsi que ses ambitions pour cette saison. L'émission s’est également penchée sur les résultats des matchs de la 14ème journée de la Botola Pro D1 INWI.

L’émission a également porté sur les préparatifs des Lions de l'Atlas et leurs chances en Coupe d'Afrique des nations, qui débutera dimanche  dans la capitale camerounaise, Yaoundé, de même qu’elle a mis en lumière l'histoire de cette compétition de football, considérée comme la deuxième plus ancienne épreuve continentale après la Coupe d'Amérique du Sud (Copa America).

Pour finir, "SporTime" a consacré la rubrique "Extra Time", animée par la journaliste Maha Assaleh, aux potins de stars et aux insolites liés au monde des sports en général et au football, en particulier, qui circulent sur les réseaux sociaux.


Lu 948 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.