Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Majid Amehrouk, candidat au poste de vice-président de la Fédération internationale de triathlon


Le président de la Fédération Royale marocaine de triathlon (FRMTRI), Majid Amehrouk, a annoncé sa candidature au poste de vice-président de la Fédération internationale de la discipline qui tiendra son congrès annuel électif le 29 novembre par vidéoconférence. M. Amhrouk affirme sa détermination de concourir pour briguer ce poste au sein de la Fédération internationale de triathlon, ainsi que pour une place de membre au sein du comité technique de l'instance mondiale, a indiqué un communiqué de la FRMTRI.

Cette candidature s'assigne pour objectif de renforcer la position du triathlon national dans les instances internationales marquées par de fortes représentations de la Grande-Bretagne, du Japon et de l'Afrique du Sud, a souligné le communiqué. Le dossier de candidature du président de la FRMTRI est basé sur "un programme ambitieux pour promouvoir la discipline et permettre son rayonnement aux niveaux continental et mondial à travers une gestion participative intégrée, et le renforcement des ressources financières", fait savoir la même source, notant que M. Amehrouk apportera des propositions lors du congrès annuel électif afin d'atténuer les répercussions de la crise sanitaire sur les compétitions et sur les revenus des fédérations nationales de triathlon.

La candidature marocaine fera face à une forte concurrence de sept fédérations nationales de triathlon notamment du Japon, de la Grande-Bretagne, du Mexique, de la Jamaïque, de la Suède et de l'Afrique du Sud, rappelle le communiqué, notant que lors des travaux du congrès, seuls quatre sur les sept candidats seront sélectionnés pour le poste susmentionné. Sept des 15 candidats seront élus pour devenir des membres du comité technique, ajoute le communiqué, notant que ce congrès verra l'élection du président de la Fédération internationale de triathlon convoité par l’Espagnole Marisol et le Danois Mads Freund.

L’UTS rejoint le SM en Botola Pro D2

L’ Union Touarga a été promue en Botola Pro D2, après sa victoire face à la Jeunesse de Mrirt par 4 buts à 1, pour le compte de la 30è et dernière journée du championnat national amateur de football. Ala faveur de cette victoire, l’Union Touarga a fini en tête du classement général avec un total de 59 points, ex aequo avec le Stade Marocain, mais avec un goal average favorable au club tourougui, devançant de 4 unités le Club municipal de Ouarzazate qui pointe à la 3è place du classement. Le Stade Marocain avait été promu officiellement en Botola Pro D2, après sa victoire face à la Jeunesse Kasbat Tadla par 1 but à 0, lors de la 29è et avant-dernière journée. Le deuxième billet en jeu avait ainsi pour prétendants l’Union Touarga et le Club municipal de Ouarzazate qui a fait match nul (1-1)face à la Jeunesse Al Massira, à Laâyoune. Le Chabab Houara et le Wafae Fès ont quitté le championnat national amateur après avoir occupé respectivement les 15è (29 pts) et 16è places (27 pts).

Le foot féminin en examen

Majid Amehrouk, candidat au poste de vice-président de la Fédération internationale de triathlon
La Ligue nationale du football féminin (LNFF) a tenu, récemment, une visioconférence, présidée par la présidente de la Ligue, Khadija Illa, pour examiner plusieurs points, notamment la présentation du bilan de la saison sportive 2019-2020, le système de promotion de la 2è à la 1ère division conformément au contrat d’objectifs liant la Ligue à la Fédération Royale marocaine de football, à la direction technique nationale et aux ligues régionales qui impose la présence de 14 équipes évoluant à la 1 ère division à partir de la saison 2020-2021.

A l’issue de cette réunion, la Ligue nationale du football féminin a décidé de maintenir l’actuel système de relégation de la 1 ère division des équipes classées à la 11è et la 12è places et la promotion de celles occupant la 1ère place dans les 4 ligues du nord, de l’est, du sud et du centre, a indiqué la Ligue dans un communiqué publié sur le site internet de la FRMF.

La LNFF a également présenté des propositions à la FRMF pour garantir le lancement du championnat national du football féminin dans les meilleures conditions et fixer les 19 et 20 décembre comme dates de début des matchs comptant pour la prochaine saison. 

Libé
Dimanche 8 Novembre 2020

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS