Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Madrid, plus que jamais sous surveillance




Madrid va déployer un dispositif de sécurité sans précédent pour la finale 100% anglaise de la Ligue des champions samedi avec 4.700 agents et un drone pour surveiller les supporters.
Avec un niveau d'alerte antiterroriste un cran en dessous du maximum, les autorités ont également interdit aux camions de plus de 3,5 tonnes d'approcher le stade Wanda Metropolitano où s'affronteront Liverpool et Tottenham.
Les camions ne pourront pas non plus s’approcher des deux fan zones en centre-ville.
L'objectif : "Qu'il y ait un dispositif de sécurité très, très solide pour que tout puisse se passer normalement et que tout le monde puisse en profiter", a détaillé le directeur général de la police espagnole, Francisco Pardo Piqueras, mardi en conférence de presse.
"Pour une compétition sportive, ce sera probablement le plus grand déploiement que nous ayons fait pour garantir la sécurité", a-t-il avancé.
Quelque 4.700 agents de sécurité seront ainsi déployés, plus que les 4.000 mobilisés pour la finale de Copa Libertadores en décembre dernier entre les Argentins de Boca Juniors et River Plate.
La rencontre avait été délocalisée au stade Santiago-Bernabéu de Madrid après de graves incidents à Buenos Aires.
Un drone sera aussi employé pour la première fois par la police espagnole pour surveiller les supporters, en coordination avec les hélicoptères.
Quelque 32.000 supporters anglais sont attendus pour assister à la finale de la compétition reine des clubs européens au stade de l'Atlético de Madrid, d'une capacité de 68.000 spectateurs.
Des milliers de fans sans billet devraient également affluer à Madrid pour y suivre la rencontre, depuis le Royaume-Uni ou d'Espagne et du Portugal où sont installés de nombreux Britanniques.
L'aéroport de Madrid devrait battre dimanche, au lendemain de la finale, son record de vols et de passagers en un seul jour, selon son gestionnaire Aena.
La police britannique a échangé des informations avec les forces de l'ordre espagnoles et participera au dispositif samedi.
"Les supporters qui choisiront de semer le désordre doivent savoir qu'ils peuvent être arrêtés et traités avec fermeté par la police espagnole", a prévenu Nick Collins, chargé du dispositif à Madrid pour la police de Londres.
Si Tottenham et Liverpool n'entretiennent pas de rivalité historique, l'arrivée de milliers de supporters anglais inquiète à Madrid.
Le quotidien sportif Marca, le plus lu d'Espagne, titrait "PEUR" en Une lundi, en évoquant les risques de hooliganisme.
Six supporters des Reds avaient été arrêtés à Barcelone début mai pour troubles à l'ordre public, en marge de la demi-finale de Ligue des champions entre le club catalan et Liverpool.
Des vidéos mises en ligne sur les réseaux sociaux montraient un supporter de Liverpool jetant dans une fontaine un vendeur de bières sous les vivas des fans anglais.
Des restaurateurs près des fan-zones prévues à Madrid ont affiché leur inquiétude quant à de possibles débordements. Plusieurs patrons de bars et restaurants ont ainsi assuré à des médias espagnols qu'ils fermeraient le jour J ou embaucheraient du personnel de sécurité.
Le plan de sécurité a été pensé pour que les supporters des deux équipes ne se croisent jamais.
Ils arriveront à des terminaux différents de l'aéroport et prendront des lignes de métro différentes pour se rendre au stade. La fan zone des supporters de Liverpool sera sur la place de Felipe II, à environ 2,5 kilomètres de celle des Spurs, place de Colon.
La séparation des fan-zones a prouvé son efficacité, a assuré la sous-préfète de Madrid, Maria Paz Garcia-Vera. "L'atmosphère est beaucoup plus festive, nous évitons beaucoup de conflits", a-t-elle soutenu.
Les spectateurs munis d'un numéro de  place devront passer plusieurs contrôles de sécurité.

Samedi 1 Juin 2019

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com