Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Promenade de santé pour le WAC et le Raja

Coupe de la Confédération : Ce n’est pas gagné d’avance pour le HUSA et la RSB




Place à la compétition continentale avec les matches retour du second tour de la Ligue des champions et des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération.
Pour le compte de la C1, l’on s’attend à une promenade de santé du WAC et du Raja qui avaient fait l’essentiel en déplacement lors des rencontres du premier acte. Et ce sont les Verts qui ouvriront le bal samedi à 19 heures au Complexe sportif Mohammed V en accueillant la formation libyenne d’Ahly Benghazi. Le Raja abordera cette partie fort de sa victoire de l’aller au Caire par 3 à 1 et aura donc à confirmer devant son public qui ne manquera pas de se déplacer en grand nombre.
Après avoir été éliminés d’entrée en Coupe du Trône, les Rajaouis sont décidés à rectifier le tir et à jouer à fond leur chance dans ce tableau africain et la meilleure entame serait une qualification à la phase de poule atteint, stade qu’ils n’ont plus depuis belle lurette.
Tout comme le Raja, c’est dans de bonnes dispositions que le WAC affrontera, dimanche à 20 heures au Complexe Mohammed V, l’équipe mauritanienne de FC Nouadhibou. Les Rouges qui restent sur une victoire nette par  2 buts à 0 ramenée de Nouakchott disposent de tous les atouts pour plier sans trop forcer, les débats de cette seconde manche en leur faveur.
En tout cas, ils devront secouer le cocotier et faire oublier à leur public la déconvenue de la Coupe du Trône, en attendant d’entrer dans le bain du championnat dont ils sont les tenants du titre.
Si en Ligue des champions, la qualification des deux clubs casablancais est pratiquement acquise, en Coupe de la Confédération, ce n’est pas gagné d’avance pour les deux représentants du football national, la RSB et le HUSA en l’occurrence.
Les Berkanis, finalistes malheureux de la précédente édition, croiseront le fer, samedi à 21 heures au stade municipal de Berkane, avec la formation ghanéenne d’Asante Gold qui s’est imposée au match aller sur le score de 3 à 2.
Coachée par Tarik Sektioui, fraîchement arrivé au club, la RSB n’aura certainement pas la tâche facile devant un coriace adversaire, habitué de l’épreuve et qui croit dur comme fer en ses moyens. Aux partenaires de Zayed Kerrouch de déjouer le scénario ghanéen et d’être vigilants et appliqués dans leurs assauts, car la moindre opportunité doit être saisie. Ça reste jouable pour l’équipe berkanie qui a gagné en expérience africaine et qui entretient l’espoir légitime d’aller, une fois encore, le plus loin possible dans cette Coupe de la CAF.
Du côté du Grand stade d’Agadir, le Hassania donnera la réplique, également samedi à 20 heures, au club libyen d’Al Ittihad, sachant qu’au match aller disputé au stade Taeb Mhiri à Sfax, les deux équipes s’étaient neutralisées (1-1).
Il est vrai qu’un nul blanc ferait les affaires des Soussis, mais ce serait jouer avec le feu face à un adversaire qui ne se fera pas prier pour renverser la donne. Avisé du dessein d’Al Ittihad, le HUSA qui devrait récupérer deux joueurs clés, l’international Karim Baadi et Mehdi Oubila, partira avec les faveurs des pronostics, d’autant plus qu’il sera soutenu dans sa mission par ses supporteurs qui ne manqueront pas de donner de la voix.

Mohamed Bouarab
Samedi 28 Septembre 2019

Lu 2029 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2020 - 18:00 Ayoub El Kaabi wydadi pour de bon

Jeudi 24 Septembre 2020 - 18:00 PSG-OM Epilogue Neymar attendu le 30 septembre