Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Paris dompte Liverpool et l'Atlético file en 8ème de finale




Ligue des champions : Paris dompte Liverpool et l'Atlético file en 8ème de finale
Le Paris SG avait un pied dans la tombe mais les partenaires de Neymar, buteur, se sont relancés mercredi dans le "groupe de la mort" en domptant Liverpool (2-1) et peuvent espérer se qualifier en 8e de finale de la Ligue des champions.
L'Atlético Madrid, le Borussia Dortmund, Porto et Schalke sont eux déjà certains d'être au rendez-vous en février.
Au bord du gouffre avant la partie, le PSG s'est offert le scalp de Liverpool, finaliste de la dernière édition, en même temps qu'une belle option pour la qualification. Juan Bernat (13e) et Neymar (37e) ont mis les champions de France sur la voie d'un succès que le penalty de James Milner (45e+1), concédé par Angel Di Maria, n'a pas contrarié. Le match le 11 décembre à Belgrade devrait être une formalité, après le sévère 6-1 infligé à l'Etoile Rouge à l'aller. D'autant que l'Etoile Rouge est déjà éliminée.
Vainqueur des Serbes (3-1), Naples occupe la première place du groupe avec un point d'avance sur Paris et trois sur Liverpool. Les hommes de Carlo Ancelotti, qui ont battu les Reds (1-0) à l'aller, se rendront à Anfield avec un confortable matelas.
L'Atlético Madrid retrouve une place dans le Top 16 européen, un an après une sortie précoce en phase de groupes. Les Espagnols l'avaient digérée en s'offrant la Ligue Europa, mais cette année ils visent beaucoup plus haut, d'autant que la finale de la C1 sera disputée chez eux. "La finale se jouera au Metropolitano mais cela ne sert à rien d'imaginer ou de s'y voir, ce qui arrivera dépendra de nos mérites", prévient tout de même Diego Simeone, l'entraîneur des "Colchoneros".
Ses joueurs n'ont pas forcé face à Monaco (2-0), déjà éliminé au coup d'envoi. L'équipe de Thierry Henry, avant-dernière du championnat de France, a vécu une nouvelle soirée cauchemardesque entre un but contre son camp après 87 secondes, un coup de poignard d'Antoine Griezmann et un penalty manqué par Radamel Falcao (83e).
Dortmund, le leader du championnat d'Allemagne, s'est qualifié pour les 8e de finale malgré sa terne prestation à domicile face à Bruges (0-0).
Tottenham est passé tout près de la sortie... Mais un but tardif de Christian Eriksen face à l'Inter Milan (1-0) a permis aux Londoniens de rester dans la course, avant un dernier déplacement au Camp Nou pour défier le FC Barcelone, déjà qualifié. Les Italiens tenteront de chiper aux Anglais la seconde place qualificative lors de la réception du PSV Eindhoven.
Les Néerlandais, derniers du groupe, ont été battus (2-1) chez eux par le Barça de Lionel Messi, buteur puis passeur décisif pour Gerard Piqué. L'attaquant argentin, auteur de sa 106e réalisation en C1, en profite pour revenir à hauteur de Robert Lewandowski (Bayern Munich) en tête des meilleurs marqueurs de la saison.
Cela devait être un duel brûlant au sommet du groupe D, mais la rencontre entre Porto et Schalke 04 (3-1) n'a pas eu la saveur escomptée. La faute aux 22 acteurs? Non, plutôt à Galatasaray qui, en s'inclinant plus tôt sur la pelouse du Lokomotiv Moscou (2-0), a livré aux clubs portugais et allemand la qualification sur un plateau.
Les Turcs devront défendre leur troisième place, qualificative pour la Ligue Europa, le 11 décembre à domicile contre Porto.

Vendredi 30 Novembre 2018

Lu 458 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:05 A mourir d’ennui Le derby des nuls