Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions: Le WAC s’impose à Alger et le Raja s’en tire à bon compte au Caire


Libé
Lundi 18 Avril 2022

Ligue des champions: Le WAC s’impose à Alger et le Raja s’en tire à bon compte au Caire

Fortunes diverses pour le Wydad et le Raja à l’issue des matches aller du tour des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique, disputés samedi. Les Rouges ont réussi à s’imposer en déplacement face à l’équipe algérienne de Chabab Belouizdad, au moment où les Verts ont été défaits au Caire par la formation égyptienne d’Al Ahly sur la courte marque de 2 buts à 1.

Bonne opération du WAC donc qui a honoré pleinement son statut de gros morceau de la C1 du côté du stade 5 Juillet à Alger qui venait de renouer avec la présence du public. Un derby maghrébin mal entamé par les Casablancais contraints à jouer d’entrée en infériorité numérique après une faute inutile de Jalal Daoudi sur un joueur de Chabab Belouizdad.

Un carton rouge des plus justifiés brandi à l’encontre dudit joueur qui aurait pu mettre ses coéquipiers dans le pétrin, les poussant à redoubler d’efforts pour sauver la baraque. Les Algérois, poussés par leurs supporteurs, ont buté sur une équipe du Wydad bien en place, procédant par des contres qui n’ont pas changé la donne. Et ce n’est qu’à l’entame du second half (46è) que les poulains de Walid Regragui ont trouvé le chemin des filets par l’entremise de Guy Mbenza, résultat qu’ils ont pu préserver jusqu’au coup de sifflet final, ce qui leur permettra d’aborder le match retour samedi prochain à 22 heures au Complexe Mohammed V de Casablanca dans de parfaites dispositions.

Si le WAC est parvenu à regagner la maison avec une victoire dans la poche, ce n’est pas le cas du Raja qui, comme précité, s’est incliné au stade Salam au Caire devant le National local par 2 buts à 1.

C’est un Raja des mauvais jours qui a abordé cette confrontation, se faisant malmener par des joueurs d’Al Ahly qui ne demandaient pas mieux, bénéficiant d’ailleurs d’un penalty généreux transformé par Amro Solaya (13è) après avoir été sifflé par l’arbitre congolais Jean-Jacques Ndala. Même si la faute n’incombe pas à celui-ci mais au referee de la VAR, l’Algérien Mehdi Abid Charef qui aurait dû dire à l’arbitre du centre d’aller voir les images d’un autre angle, montrant clairement que le ballon avait touché la cuisse de Makaasi et non sa main. Il n’en fut rien pour que le score reste maintenu, ce qui n’était pas fait pour arranger les affaires des Verts, pris de nouveau de court à la 23ème minute suite à un but de Houcine Chehat.

A 2 à 0 et au vu de la prestation livrée en ce début de partie par le Raja, il y avait de quoi nourrir des inquiétudes. Sauf qu’en football, ça peut basculer à tout moment et la balance a penché cette fois-ci en faveur du Raja qui a pu revenir dans le match après avoir inscrit un précieux but par Mohamed Zrida juste avant le retour aux vestiaires.

Les Rajaouis ont entamé la seconde mi-temps du bon pied, tâchant non seulement de contenir la fougue de l’adversaire mais aussi de viser l’égalisation. Le scénario escompté n’a pu prendre forme et les choses s’étaient compliquées après l’expulsion de Marwan Hadhoudi qui s’était sacrifié pour l’équipe en interceptant de la main un ballon qui allait mourir au fond des filets. Fort heureusement que dans les cages, il y avait un certain Anas Zniti qui a arrêté ce tir au but botté à l’heure de jeu par le même Solaya.

Une défaite par 2 à 1, ça reste une issue qui ne compromet aucunement les chances des Verts qui devront compter vendredi prochain sur le soutien de leur public pour franchir ce cap des quarts de finale.

Il convient de rappeler que pour ce qui est des autres rencontres de ce tour des quarts de finale, le club algérien de l’Entente de Sétif a été accroché par l’Espérance de Tunis (0-0), alors que les Angolais de Petro Atletico ont eu raison des Sud-Africains de Mamelodi Sundowns par 2 à 1.

Mohamed Bouarab



Lu 988 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS