Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions: Le WAC confirme son marasme à Bamako

Coupe de la Confédération: Le TAS carbure et la RSB assure


Fortunes diverses pour le Wydad et le Raja en Ligue des champions et bonnes opérations de la RSB et du TAS en Coupe de la Confédération. Pour le compte du match aller du deuxième tour préliminaire de la C1, le WAC s’est incliné, mercredi au stade 26 Mars de Bamako, devant le Stade Malien sur le score de 1 à 0, but de Mamadou Doumbia à l’heure de jeu.

A l’instar de ses précédentes sorties en championnat, le public wydadi a pu suivre un tout petit WAC incapable de faire le jeu ou de réagir après avoir encaissé le but. C’était trop demander à une équipe conduite soi-disant par un Walid El Karti à côté de la plaque depuis belle lurette.

Une défaite qui confirme le marasme dans lequel se trouvent les Rouges et qui commence à inquiéter même les plus optimistes qui, après la victoire sur le Hassania en championnat, ont nourri des espoirs quant à un éventuel retour de l’équipe sur la bonne voie. Ça sera compliqué, tant que le coach Fawzi Benzarti tient à faire jouer une vieille garde qui, faut le dire, n’a plus sa place dans l’effectif wydadi et il est grand temps de la remercier pour les services rendus.

Si le WAC s’est emmêlé les pinceaux à Bamako, ce n’est pas le cas pour le rival rajaoui qui, lui,s’en est tiré à bon compte, mardi au stade LatDior de Dies, face à la formation sénégalaise de Tengueth, après avoir forcé le nul blanc. A noter qu’à l’instar du Raja, ce tour de chauffe a été une simple formalité pour pratiquement l’ensemble des gros calibres engagés dans cette C1, à commencer par le tenant du titre, le National du Caire, qui s’est imposé en déplacementsur la modeste équipe de Sonidep du Niger (1-0), les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns vaniqueurs également à l’extérieur des Botswanais de Jwaney Galaxy (2-0) ou encore l’Espérance de Tunis qui a accroché Ahly Benghazi (0-0).

Pour ce qui est des affiches de ce tour de la compétition, il y en a eu trois. L’on peut parler du joli coup du club soudanais d’Al Merrikh tombeur à domicile des Nigérians d’Enyimba sur le large score de 3 à 0, et de son compatriote d’Al Hilal d’Oumedarman qui a surclassé en dehors de ses bases les Ghanéens d’Asante Kotoko par 1 à 0. Au moment où le choc qui a mis aux prises Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud et Primeiro Agosto d’Angola s’est soldé sur un nul blanc. En Coupe de la Confédération, il y a lieu de citer en premier le carton plein du TAS qui a taillé en pièces, mercredi au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, le club béninois d’ESAE, scellant le sort de cette partie sur le score de 4 à 0.

Les réalisations du club casablancais ont été l’œuvre de Mouhcine Rabja (16è), Mahmoud Bentayg (34è), Ali Acha (59è) et Ayoub Ennebgui (68è). Une victoire sur un score-fleuve, voilà ce qui est fait pour conforter tout le groupe bien parti pour franchir le cap du tour préliminaire et poursuivre l’aventure africaine. Tout comme d’ailleurs la Renaissance de Berkane, tenante du titre, qui a regagné la maison sans dégât après avoir forcé le nul blanc face au club mauritanien de TevraghZeina, sachant que la RSB a manqué un penalty tiré par Alain Traoré.

Bref, les matchesretour prévus d’ici deux semainess’annoncent à la portée desreprésentants du football national, mais avec une moindre mesure pour le Wydad appelé à se ressaisir cette fois-ci pour de bon et à montrer un visage digne d’une équipe qui en est à sa sixième participation d’affilée en C1, avec à la clé un titre, une finale et une place au dernier carré. Pour rappel, les clubs qui dépasseront le stade du second tour préliminaire décrocheront le sésame de la phase de poules.

Mohamed Bouarab

Drideb succède à Maqueda au MAT

D’un commun accord, le MAT vient de se séparer de son entraîneur espagnol, Juan Jose Maqueda. Il s’agit du premier coach limogé après seulement quatre journées du championnat. Maqueda a été remplacé par Jamal Eddine Drideb qui devra faire son apparition sur le banc de touche du MAT à partir de la cinquième journée qui verra le club tétouanais affronter le Youssoufia de Berrechid. C’est ce match qui ouvrira d’ailleurs le bal de la cinquième manche de la Botola, à 17h30, alors qu’à 19h30 le FUS jouera le DHJ.

Libé
Jeudi 24 Décembre 2020

Lu 514 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS